Christian Perron, nouvel entraîneur-chef des Vulkins

Publié le 20 décembre 2011
Christian Perron

Le club de football des Vulkins de Victoriaville a finalement déniché un successeur à Vincent Bourassa à titre d’entraîneur-chef.

Il s’agit de Christian Perron. Celui-ci était absent de la scène du football au Québec depuis quatre ans puisqu’il s’était établi dans l’Ouest canadien, agissant comme entraîneur de la ligne défensive et coordonnateur des unités spéciales des Golden Bears de l’Université d’Alberta.

Son parcours dans l’univers du football est impressionnant. Comme joueur, il compte plusieurs essais au niveau professionnel au sein d’équipes de la Ligue canadienne de football, dont les Eskimos d’Edmonton, les Lions de la Colombie-Britannique et les Tigers Cats d’Hamilton.

Comme entraîneur, Perron détient une solide expérience, tant au niveau collégial qu’universitaire. De 1996 à 2005, il a occupé le poste d’entraîneur-chef au Petit séminaire de Québec, puis au Collège F-X Garneau où il a contribué à démarrer le programme de football. Il a, d’ailleurs, guidé cette nouvelle équipe à la victoire du Bol d’Or dès sa deuxième année d’existence.

En 2006, il est invité au camp des Eskimos d’Edmonton comme entraîneur des longues remises lors des bottés de dégagement et de placement.

«Ma famille et moi regardions la possibilité d’un éventuel retour au Québec, mais nous avions des critères précis, souligne Christian Perron. Je suis très fier de m’associer à la grande famille des Vulkins de Victoriaville. Le football a toujours occupé une place importante dans ma vie et je crois aux valeurs que l’on véhicule à nos étudiants-athlètes. J’ai bien hâte d’être en place et de rencontrer les membres du personnel d’entraîneurs de l’organisation du cégep de Victoriaville et surtout les personnes les plus importantes, les joueurs, qui auront la chance de porter les couleurs des Vulkins pour la saison 2012», a-t-il partagé.

Perron fera sa première apparition publique à la mi-janvier, alors qu’il rencontrera pour la première fois les membres des médias des Bois-Francs.

De son côté, Vincent Bourassa, ex-entraîneur-chef et membre du comité de sélection, ne tarit pas d’éloges au sujet de son successeur à la barre de l’équipe. «M. Perron a une longue et riche expérience à titre d’entraîneur de football, et ce, à plusieurs niveaux. En ce sens, il aurait sans aucun doute occupé le premier rang de notre liste de candidats, n’eut été le fait que la Corporation des Vulkins n’ait eu vent de sa disponibilité seulement qu’à la fin de son processus de sélection. La candidature de notre nouvel homme de football a été retenue de façon unanime et avec beaucoup d’enthousiasme», a-t-il dit.

Christian Perron devrait arriver au Québec avec sa famille au cours des prochains jours. «Je tiens à remercier les gens de l’organisation du cégep de Victoriaville pour leur professionnalisme dans tout le processus d’embauche. J’accepte ce nouveau défi avec honneur et je suis persuadé que de beaux moments nous attendent dans notre nouveau coin de pays», a ajouté Perron.

Le nouvel entraîneur-chef admet d’ailleurs que plusieurs facteurs ont contribué à la décision familiale d’accepter l’invitation des Vulkins. «Pouvoir élever nos enfants sans inquiétude, poursuivre ma carrière d’entraîneur et me rapprocher d’une autre de mes passions soit l’ébénisterie, constituent un amalgame d’éléments très positifs. Il me sera facile de vendre mon Cégep, car il touche à plusieurs de mes cordes sensibles.»

Christian Perron, nouvel entraîneur-chef des Vulkins

Publié le 20 décembre 2011

Le club de football des Vulkins de Victoriaville a finalement déniché un successeur à Vincent Bourassa à titre d’entraîneur-chef.

Il s’agit de Christian Perron. Celui-ci était absent de la scène du football au Québec depuis quatre ans puisqu’il s’était établi dans l’Ouest canadien, agissant comme entraîneur de la ligne défensive et coordonnateur des unités spéciales des Golden Bears de l’Université d’Alberta.

Son parcours dans l’univers du football est impressionnant. Comme joueur, il compte plusieurs essais au niveau professionnel au sein d’équipes de la Ligue canadienne de football, dont les Eskimos d’Edmonton, les Lions de la Colombie-Britannique et les Tigers Cats d’Hamilton.

Comme entraîneur, Perron détient une solide expérience, tant au niveau collégial qu’universitaire. De 1996 à 2005, il a occupé le poste d’entraîneur-chef au Petit séminaire de Québec, puis au Collège F-X Garneau où il a contribué à démarrer le programme de football. Il a, d’ailleurs, guidé cette nouvelle équipe à la victoire du Bol d’Or dès sa deuxième année d’existence.

En 2006, il est invité au camp des Eskimos d’Edmonton comme entraîneur des longues remises lors des bottés de dégagement et de placement.

«Ma famille et moi regardions la possibilité d’un éventuel retour au Québec, mais nous avions des critères précis, souligne Christian Perron. Je suis très fier de m’associer à la grande famille des Vulkins de Victoriaville. Le football a toujours occupé une place importante dans ma vie et je crois aux valeurs que l’on véhicule à nos étudiants-athlètes. J’ai bien hâte d’être en place et de rencontrer les membres du personnel d’entraîneurs de l’organisation du cégep de Victoriaville et surtout les personnes les plus importantes, les joueurs, qui auront la chance de porter les couleurs des Vulkins pour la saison 2012», a-t-il partagé.

Perron fera sa première apparition publique à la mi-janvier, alors qu’il rencontrera pour la première fois les membres des médias des Bois-Francs.

De son côté, Vincent Bourassa, ex-entraîneur-chef et membre du comité de sélection, ne tarit pas d’éloges au sujet de son successeur à la barre de l’équipe. «M. Perron a une longue et riche expérience à titre d’entraîneur de football, et ce, à plusieurs niveaux. En ce sens, il aurait sans aucun doute occupé le premier rang de notre liste de candidats, n’eut été le fait que la Corporation des Vulkins n’ait eu vent de sa disponibilité seulement qu’à la fin de son processus de sélection. La candidature de notre nouvel homme de football a été retenue de façon unanime et avec beaucoup d’enthousiasme», a-t-il dit.

Christian Perron devrait arriver au Québec avec sa famille au cours des prochains jours. «Je tiens à remercier les gens de l’organisation du cégep de Victoriaville pour leur professionnalisme dans tout le processus d’embauche. J’accepte ce nouveau défi avec honneur et je suis persuadé que de beaux moments nous attendent dans notre nouveau coin de pays», a ajouté Perron.

Le nouvel entraîneur-chef admet d’ailleurs que plusieurs facteurs ont contribué à la décision familiale d’accepter l’invitation des Vulkins. «Pouvoir élever nos enfants sans inquiétude, poursuivre ma carrière d’entraîneur et me rapprocher d’une autre de mes passions soit l’ébénisterie, constituent un amalgame d’éléments très positifs. Il me sera facile de vendre mon Cégep, car il touche à plusieurs de mes cordes sensibles.»

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment