Sections

La Coupe Canada s’internationalise


Publié le 11 juillet 2017

La Coupe Canada Sani Marc-Desjardins prend un tournant international

©TC Media

La Coupe Canada n'a désormais plus besoin de présentation dans la région. Cet important rendez-vous de golf professionnel du circuit Canada Pro Tour, qui offre une alléchante bourse de 175 000 $, est l'un des plus courus des meilleurs joueurs au pays depuis 2010.

Étrennant déjà une solide réputation, la Coupe verra son blason s'orner d'un plus grand prestige, du 15 au 20 août, sur les allées du Club de golf Victoriaville.

En effet, le directeur général du circuit, Jean Trudeau, a confirmé que la compétition prendrait désormais une ampleur internationale. Jadis réservée aux meilleurs professionnels québécois et canadiens, la compétition sera élargie aux golfeurs des quatre coins du globe.

Une vingtaine de professionnels américains seront maintenant de la partie, augmentant d'un cran le niveau de compétition, déjà très relevé. Le circuit Canada Pro Tour a également scellé une entente avec le Alps Tour, permettant d'ouvrir six places au tableau pour ses golfeurs. Ce circuit est considéré comme étant le troisième plus important en sol européen à l'heure actuelle.

À ce contingent s'ajoutera 55 membres du Circuit Canada Pro Tour résidant au Québec ou affiliés à un club de golf de la province, 25 membres du Circuit Canada Pro Tour affilié à la PGA du Canada, 40 membres du Circuit Canada Pro Tour affilié au Circuit Great Lakes Tour ontarien de même que dix golfeurs amateurs.

La meilleure carte de pointage de l'histoire du tournoi, un -23 enregistré par Oliver Tubb en 2014, pourrait donc, plus que jamais, être fracassée cette année, la compétition ayant atteint un niveau sans pareil.

«Si on continue comme ça, on verra des joueurs de la PGA à la Coupe Canada très bientôt. Je crois que je suis mieux d'aller m'entraîner…, a lancé à la blague le finaliste des deux dernières éditions de la Coupe Canada, Marc-Étienne Bussières. Ce tournoi est le plus important de ma saison.»

M. Trudeau confirme en effet qu'il ne serait pas impossible d'accueillir un joueur reconnu mondialement dans un proche avenir. «La Coupe Canada est un omnium. Elle est donc ouverte à tous les professionnels qui s'y qualifient. Rien ne me dit qu'on ne recevra pas, un jour, la demande d'inscription d'un joueur de la PGA ou du circuit Web.com (le deuxième en importance en Amérique). La réputation du tournoi n'est plus à faire. Pour plusieurs, il s'agit du tournoi le plus important à leur calendrier», a-t-il souligné.

Jean Trudeau a confirmé la présence de quatre des six champions de la Coupe Canada. Dave Lévesque (2010), Bryn Parry (2011 et 2012), Oliver Tubb (2014) et Lee Curry (2015) tenteront de décrocher la bourse de 30 000 $ remise au vainqueur. Greg Machtaler (2013) et Eric Hawerchuk (2016) doivent quant à eux obtenir une exemption du circuit Mackenzie Tour de la PGA du Canada.

«On était loin de se douter que la Coupe Canada prendrait une telle ampleur. On se demande maintenant jusqu'où cela nous mènera», raconte le président du Club de golf Victoriaville, Jacques Roy. Celui-ci se réjouit des retombées d'une telle compétition. «Nous remercions d'ailleurs les membres qui acceptent de prêter le terrain pour tenir la compétition. Tout le monde bénéficie des retombées du tournoi, qui a permis aux surintendants Jean-René et Jacques Lessard de développer une expertise unique. La qualité du terrain ne cesse de s'améliorer depuis l'existence du tournoi et on en réalise de plus en plus l'envergure année après année», a-t-il souligné.

Président du comité organisateur depuis les tous débuts, Jerry Séguin n'est pas peu fier de voir la Coupe Canada prendre de l'ampleur. Le tournoi peut désormais être reconnu comme étant un véritable fleuron sportif régional.

«Parole de joueur, la Coupe se démarque à tous les niveaux, que ce soit pour ses bourses, pour son niveau de compétition, pour l'accueil, pour la qualité du terrain, pour son organisation et, surtout, pour ses foules. Un joueur de la Colombie-Britannique a dit que l'ambiance est unique à Victoriaville. Se faire applaudir tout au long du tournoi par une foule importante, on ne voit pas ça ailleurs. On fait l'envie de toute l'industrie», a-t-il avancé.

La Coupe Canada est à Victoriaville pour y rester, et ce, même si le tournoi prend un tournant international. Desjardins vient d'ailleurs de bonifier son soutien financier significativement. Le tournoi portera désormais le nom de Coupe Canada Sani Marc-Desjardins.

De 2010 à 2015, la Coupe Canada était réservée aux professionnels affiliés à la PGA du Canada. Son statut d'événement national a été élargi en 2016, intégrant de grandes pointures du Great Lakes Tour, en Ontario. Le contingent de 162 golfeurs qui débarquera dans les Bois-Francs le 15 août sera le plus relevé de l'histoire de la compétition en raison de la présence d'Américains et d'Européens. Des dix amateurs qui seront de la partie, on comptera la Victoriavilloise Noémie Paré, qui vient de remporter le titre national par équipe avec les Buccaneers de l'Université Barry, en Floride, au sein de la deuxième division.

Parmi les nouveautés en marge de la compétition principale, on compte la tenue du Challenge Sani Marc, un concours d'adresse opposant huit joueurs, qui s'approchent le plus possible de la tige à partir de 100 verges et de la fosse de sable en plus de rivaliser d'adresse sur un long coup roulé au 18e trou. Mille dollars seront à l'enjeu. Cette compétition sera présentée le mardi, après le pro am. Enfin, Sani Marc offrira aux amateurs de golf de la région d'assister gracieusement aux deux premières rondes, le jeudi et le vendredi. Soixante golfeurs éviteront par la suite le couperet en vue des deux dernières journées de l’épreuve.