Festival hommes forts : Brian Shaw affiche sa suprématie

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

WARWICK. Il n’a pas été élu l’homme le plus fort du monde en 2013 pour rien. Brian Shaw en a mis plein la vue en montant sur la plus haute marche du podium, dimanche, au Festival hommes forts de Warwick.

L’Américain a conclu le week-end avec 85,5 points, 11,5 points de plus que son plus proche poursuivant, Jean-François Caron, affichant sa suprématie. Il a terminé dans le top 3 dans sept des huit épreuves, gagnant trois d’entre elles au passage.

Il s’est dit très heureux de pouvoir être enfin à Warwick, mentionnant que l’animateur Mike Saunders tente de l’attirer depuis quatre ans. Il a dû cependant décliner l’offre chaque fois, son horaire ne lui permettant pas de se libérer.

«Il me disait tout le temps que la foule est incroyable et il avait raison; j’ai eu beaucoup de plaisir à être ici en fin de semaine. La compétition était féroce et les gars ont tous bien performé», a commenté celui qui s’est également enrichi de 4000 $.

Le géant de six pieds et huit pouces, malgré une nette domination, a révélé qu’en raison de son calendrier chargé, il n’a pas été en mesure de s’entraîner convenablement en vue de ce rendez-vous. Au final, il a trouvé la majorité des épreuves difficiles.

«Comme je n’ai pas eu de repos depuis le mois d’avril, je suis arrivé avec aucune préparation, comparativement aux autres compétitions. Les athlètes présents ont donné tout ce qu’ils avaient et j’ai dû puiser dans mes énergies pour l’emporter», a-t-il raconté.

Il a pointé du doigt, parmi ceux qui l’ont poussé à donner le meilleur de lui-même, celui qui a fini derrière lui, Jean-François Caron. Le connaissant depuis qu’il est entré sur le circuit en 2007, il a vanté les qualités de l’homme de 32 ans.

«C’est tout un compétiteur. Il est très fort et j’aimerais qu’il pousse davantage pour un top 5 au World Strongest Man, car je sais qu’il a les capacités pour y arriver», a-t-il fait savoir.

Pour sa part, le Québécois, qui effectuait un retour à Warwick après deux ans d’absence, a laissé entendre que sa fin de semaine s’est passée en deux temps. Après avoir perdu des points à la roue de Conan samedi, il a indiqué qu’il s’est bien repris le lendemain lors des quatre dernières épreuves.

«À la fin, je savais que c’était impossible de le rejoindre, alors j’y suis allé pour le spectacle et j’ai tout donné. Je l’ai même battu d’un pouce au méli-mélo!», s’est-il exclamé.

En bon joueur, il a tenu à féliciter le vainqueur pour sa performance. «Avoir un athlète de sa trempe ici est tout un honneur. Il n’y a aucune honte à terminer deuxième quand tu as un homme comme lui devant toi», a-t-il confié.

Caron a conclu qu’il reprendra le collier à l’Expo de Québec qui accueillera, à la mi-août, les championnats canadiens. Quant à Shaw, il reprendra l’entraînement en vue du championnat du monde de deadlift à Leeds, en Angleterre, le 9 août.

Une pensée pour Christian Savoie

Le circuit des hommes forts est véritablement une grande famille. Brian Shaw l’a prouvé en glissant quelques mots à son bon ami Christian Savoie, qui a été contraint de déclarer forfait samedi, se déchirant des ligaments dans les deux genoux lors de l’épreuve de la roue de Conan.

«Ça a été triste de voir Christian dans cet état. Même si on sait qu’il va s’en sortir, j’ai eu une pensée pour lui», a déclaré le vainqueur.

Classement final

1- Brian Shaw : 85,5 points

2- Jean-François Caron : 74 points

3- Jason Bergman : 61 points

4- Luke Skaarup : 54,5 points

5- Josh Thigpen : 54 points

6- Ben Ruckstuhl : 52 points

7- Nick Best : 51 points

8- Paul Vaillancourt : 45,5 points

9- Dimitar Savatinov : 44,5 points

10- Maxime Boudreault : 43 points

11- Dale Schumacher : 20 points

12- Christian Savoie : 18 points

Lieux géographiques: Warwick, Conan, Leeds Angleterre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires