Jean Bourassa demeure avec les Vicas

Jean Bourassa demeure avec les Vicas

Un gros défi attend Jean Bourassa la saison prochaine puisque les Vicas joueront au sein de la division 1.

À la fin de la dernière campagne, Jean Bourassa avait laissé planer un doute quant à son retour la saison prochaine à titre d’entraîneur-chef des Vicas midget AAA. Il a finalement pris sa décision et il revient pour une cinquième année.

«Il me reste encore du gaz à donner», a lancé avec humour l’homme de 61 ans qui compte plus d’une vingtaine d’années dans le monde du coaching.

Ayant un fils qui s’aligne avec les Géants du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu au sein de la première division collégiale, Bourassa avait fait savoir qu’il aurait aimé assister à plus de rencontres de son garçon.

«C’est un métier que tu fais à 100% ou pas du tout», a-t-il tranché.

Celui qui a été professeur durant 35 ans ne court plus à droite et à gauche comme il le faisait. Il dirige la formation midget AAA et c’est suffisant. À une certaine époque, en plus de son métier de professeur, il s’occupait du programme de football des Vicas et pouvait diriger plus d’une équipe à la fois.

Maintenant, être à la barre d’une seule formation le suffit pleinement.  «Lorsqu’il y a un match, c’est une journée complète à s’en occuper sans oublier les trois entraînements par semaine qui me prennent environ trois heures chaque fois», a-t-il soulevé.

À l’automne 2016, il a conduit les Vicas au premier rang de la division 2 avec une fiche de huit victoires et deux revers, dont six blanchissages, mais l’équipe s’est inclinée dès son premier match éliminatoire face aux Hornets de Sun Youth, un club de la division 1. En raison de leur premier rang, les Vicas disputeront la prochaine campagne au sein de la première division.

Des changements d’entraîneurs

Il y a eu quelques changements d’entraîneurs au cours des dernières semaines. D’une part, Patrick Lefebvre effectuera un retour alors qu’il succédera à Anthony Hébert, qui occupait le poste de responsable des receveurs de passes. Ce dernier a décidé de prendre une pause afin de passer plus de temps auprès de sa famille.

D’autre part, celui qui s’occupait des secondeurs de ligne, Alan Gregory, ne pourra être de retour l’an prochain en raison de son travail. Enfin, la présidente du conseil d’administration du club de football des Vicas, Maïta Paris, a confirmé son retour.