Un long procès sur le point de démarrer à Victoriaville


Publié le 19 mars 2017

Me Éric Thériault pilote le dossier pour le ministère public.

©TC Media - Archives

Au palais de justice de Victoriaville, près de 400 personnes, a-t-on appris, ont été convoquées, lundi, en vue de la sélection du jury au procès de trois individus de la région de Québec accusés dans une affaire d'agression sexuelle qui serait survenue dans la nuit du 24 au 25 octobre 2014 lors d'un party pour adolescents au Complexe Sacré-Cœur de Victoriaville.

Pierre Blondeau,  24 ans, chanteur du groupe Midaz et Ellie, Jean-Christophe Martin, 23 ans, et Dominic Vézina, 23 ans, au terme de leur enquête préliminaire, ont été cités à procès, en février 2016, sur quatre chefs d'accusation : agression sexuelle avec lésions d'une adolescente de moins de 16 ans, agression sexuelle avec la participation d'une autre personne, contacts sexuels et incitation à des contacts.

Le procès, qui prend son envol avec la composition du jury, lundi, pourrait s'échelonner sur une période de trois à cinq semaines.

Le juge François Huot de la Cour supérieure du Québec, que l'on connaît à Victoriaville pour avoir présidé les procès de Vanessa Tremblay et deux accusés du projet Alanine, présidera ce procès.

Selon ce que le www.lanouvelle.net a pu apprendre, l'audition des témoins ne commencera que dans une semaine, le lundi 27 mars.

Sitôt le jury choisi, différentes requêtes devraient être débattues hors jury par les parties, requêtes sur lesquelles le juge Huot sera appelé à trancher.

Trois avocats représenteront les accusés. En poursuite, le procureur Éric Thériault pilotera le dossier pour le ministère public.

Selon nos informations, la Couronne pourrait faire entendre près d'une vingtaine de témoins.

On s'attend à ce que l'enquêteur au dossier, le sergent François Beaudoin de la Sûreté du Québec du poste de la MRC d'Arthabaska soit le premier témoin à se faire entendre.