Sections

Une responsable de garderie coupable de voies de fait


Publié le 11 octobre 2017

L'accusée était responsable d'une garderie en milieu familial au moment des faits.

©TC Media - Archives

Une Princevilloise de 45 ans, Marie-Josée Allard, a reconnu sa culpabilité, mardi avant-midi, à une accusation de voies de fait simples envers un jeune enfant.

Les faits se sont produits le 26 octobre 2016 alors que l'accusée était responsable d'une garderie en milieu familial à Princeville.

Selon ce qu'on a pu apprendre, c'est un enfant d'un an qui a été victime de voies de fait. Plusieurs contusions (bleus) ont été constatées sur son corps.

Après l'enregistrement du plaidoyer de culpabilité devant le juge Bruno Langelier de la Cour du Québec, un rapport présentenciel a été demandé pour éclairer le Tribunal sur la personnalité de l'accusée.

Les parties se retrouveront le 12 janvier pour les représentations sur la peine.