Sections

Des rideaux qui changent tout

Festival country et folklorique


Publié le 17 juillet 2017

Les festivaliers ont été bien servis par la programmation musicale variée

©Alex Drouin

Cette année, le Festival country et folklorique de Plessisville a apporté une légère modification.

Le changement était portant simple. Il consistait à installer de grands rideaux au centre de l'amphithéâtre Léo-Paul-Boutin, autour de la scène.

«C'était plus intime et on n'avait pas l'impression d'être dans un aréna, était heureux de dire le coordonnateur Éric Béchard. C'était vraiment sur la coche!» Heureusement pour l'organisation, la Ville, à qui appartiennent les rideaux, les a reçus la veille de l'événement.

Les rideaux étaient d'une longueur de plusieurs mètres et étaient installés dans les hauteurs de l'aréna, et ce, jusqu'au plancher. Il s'agissait de la 22e édition du festival, qui avait lieu pour une deuxième année consécutive à l'intérieur des murs de l’aréna. Au cours des dernières années, il était présenté sur le terrain de baseball de la rue Garneau.

Soixante-cinq artistes ont fait bouger les visiteurs de mercredi à dimanche et l'un des coups de cœur de l'événement a été le spectacle de la Famille d'Argy. «L'une de nos missions depuis deux ans est de donner la chance à des artistes de la région de se faire voir. Cette famille a été très appréciée et on a eu de très bons commentaires», a fait part M. Béchard.

À l'extérieur de l'amphithéâtre, une cinquantaine de véhicules motorisés ont passé la fin de semaine à profiter du festival. L'an passé, ils étaient une quarantaine.

Comédie musicale en 2018?

Trop tôt pour connaître la programmation de la prochaine édition, le coordonnateur a mentionné qu'il souhaiterait intégrer une touche d'humour au festival.

«On pourrait peut-être monter une comédie musicale, a-t-il lancé. Il serait possible d'avoir de l'humour avec la musique country.»

Ce dernier a fait savoir que lors des premières années du festival, des chanteurs fantaisistes avaient l'habitude d'offrir quelques spectacles, mais que la plupart sont maintenant décédés.