«On a créé un monstre!» - Geneviève Beaudet

Le Grand BBQ Warwick attire 2500 personnes

Publié le 12 septembre 2016

Une odeur de côtes levées était omniprésente sur le site. (Photo TC Media – Alex Drouin)

Alex Drouin

ÉVÉNEMENT. Par Alex Drouin
Pour sa première édition, l'organisation du Grand BBQ Warwick peut dire mission accomplie.

Cet événement, qui avait pourtant commencé par une simple conversation entre amis autour d'un bon souper à l'automne dernier, a finalement attiré près de 2500 personnes le 10 septembre sur le site enchanteur de la Maison de la culture à Warwick.

«On a créé un monstre!», s'est exclamée la coordonnatrice, qui était également la responsable de l'événement, Geneviève Beaudet.

Elle était évidemment bien heureuse de l'accueil du public, venu en si grand nombre.

En se promenant à travers les milliers de personnes, on pouvait remarquer qu'il y avait autant d'enfants que de parents. «On ne pensait pas que ce serait pour un si grand public», a reconnu Mme Beaudet, qui a également versé quelques larmes à la suite des bons commentaires du public à l'égard de l'événement.

Les meilleures côtes levées

En plus des ateliers culinaires, des restaurateurs et des microbrasseries qui étaient présents, il y avait une bataille de chefs amateurs pour couronner les meilleures côtes levées parmi les 11 équipes en compétition.

Le choix du jury pour la meilleure recette a été remporté par le Porky's Ribs & Grill et le deuxième prix, celui du choix du public, est allé à l'équipe Les DUCS BBQ.

Dès 9 heures le matin, les 11 équipes ont cuisiné les 40 côtes levées qui devaient être terminées pour le souper afin d'être présentées aux juges.

Un chef qui attire

Le porte-parole Bob le Chef et son méchoui, cuisiné à l'intérieur d'une poubelle, a particulièrement été apprécié du public. Ce dernier était bien heureux de son passage au Grand BBQ Warwick.

«On pourrait croire que c'est la 10e édition tellement tout est parfait», a-t-il louangé.

Tout au long de la préparation de son chef-d'œuvre culinaire, il a répondu aux nombreuses questions du public tout en affichant un large sourire.

De bonnes chances pour 2017

Questionné sur une possible deuxième édition en 2017, la coordonnatrice est demeurée prudente dans ses propos.

«On ne peut pas le garantir, mais notre feeling est bon», a admis Mme Beaudet.

Durant la journée, elle s'est entretenue avec quelques personnes issues du monde des affaires qui souhaiteraient s'impliquer l'an prochain.

Une partie des profits seront remis au Comité de solidarité de Warwick.