800 000 $ pour des travaux qui enchantent

Programme musique-études

Manon Toupin manon.toupin@tc.tc
Publié le 1 octobre 2014

VICTORIAVILLE. C'était jour de fête au département de musique de l'École secondaire Le boisé mercredi matin alors qu'on procédait à la visite officielle des lieux nouvellement rénovés grâce à un investissement de 800 000 $.

Les nouveaux aménagements font en sorte que professeurs et élèves ont désormais les conditions optimales pour l'enseignement de la musique. Insonorisation exceptionnelle, acoustique qui l'est tout autant (tout le monde claque des doigts et s'extasie en entrant dans la grande classe), studio d'enregistrement, nouveaux cubicules, salles de cours agrandies, bref, un grand chantier, lancé le 21 juin qui vient concrétiser un rêve de plusieurs années, notamment pour la coordonnatrice du programme de musique, Josée Crête.

«En fait c'est le résultat des 24 dernières années, soit depuis que le programme existe», a-t-elle expliqué un peu avant de faire visiter l'ensemble des lieux réaménagés et après que les gens aient pu apprécier l'acoustique grâce à une prestation musicale de Miroslava Sedianska qui a interprété deux pièces au violon.

Les élèves du programme musique-études bénéficient donc d'un environnement renouvelé, à la fine pointe de la technologie. Tout a été mis en œuvre pour que l'apprentissage de la musique se fasse dans les meilleures conditions, notamment grâce à l'ajout de cubicules (petits, moyens et grands) qui permettent aux élèves d'avoir des lieux de répétition adaptés et surtout insonorisés.

Les deux salles de cours ont aussi été rénovées. Entre autres, les plafonds ont été insonorisés, des tapis spéciaux ont été installés ce qui permet aux grands orchestres (big band) de répéter dans des conditions optimales.

Les élèves ont également accès à un laboratoire de musique ainsi qu'à un studio d'enregistrement (piloté par le batteur et directeur musical Francis Gaulin qu'on peut notamment voir à la barre musicale d'En mode Salvail) qui leur permet de s'enregistrer et de travailler les enregistrements. «C'est très fort pédagogiquement qu'ils puissent s'enregistrer et s'entendre tout de suite après. Ils évoluent plus rapidement et seront en mesure de concevoir leur propre portfolio musical avec des enregistrements de grands ensembles, de petits ensembles et de prestations individuelles», note Mme Crête.

Toutes les améliorations qui ajoutent de l'espace, permettent désormais d'offrir aux élèves en musique, l'apprentissage des cordes comme deuxième instrument. Les violons, violoncelles font désormais partie du paysage et viendront bonifier l'offre. «Ils remportent un réel succès depuis le début de l'année», note encore Josée. Aussi, ce seront désormais 225 élèves qui pourront bénéficier des espaces améliorés, ce qui représente une nette augmentation (150 élèves sont du programme actuellement).

Les travaux sont complétés à 90% et les élèves et enseignants apprécient les nouveaux aménagements depuis quelques semaines maintenant.

Étaient présents pour cette visite des lieux, la présidente de la Commission scolaire des Bois-Francs, Paulette S. Rancourt, le directeur général, Daniel Sicotte, qui n'a pas manqué de lancer un «Wow» impressionné devant l'ampleur des rénovations et de la chance qu'ont les jeunes de pouvoir évoluer dans un tel environnement. Le directeur adjoint Julien Lavallée (qui était directeur de l'École secondaire Le boisé jusqu'en juin) a aussi apprécié sa visite des lieux, en compagnie de la nouvelle directrice, Sandra Houle.

Portes ouvertes

Les élèves de sixième année, ou même de cinquième année, sont invités à venir découvrir les nouveaux locaux avant de décider du programme qu'ils choisiront au secondaire. Des portes ouvertes sont donc prévues pour eux le 15 octobre entre 17 h 30 et 20 h 30.