Une semaine pour souligner «l'apport indispensable» des bénévoles

Claude Thibodeau claude.thibodeau@tc.tc
Publié le 6 avril 2016

ENGAGEMENT. Fidèle à son habitude, le Carrefour d'entraide bénévole des Bois-Francs a organisé une cérémonie pour rendre hommage aux nombreuses personnes qui donnent généreusement de leur temps et pour marquer le lancement officiel de la 42e Semaine nationale de l'action bénévole se déroulant du 10 au 16 avril.

Cette semaine conserve le même thème que l'an dernier : «Le bénévolat, un geste gratuit, un impact collectif». «Cette semaine permet de souligner l'apport indispensable des bénévoles dans tous les domaines d'activité de la société. Chaque petite action, chaque petit geste fait une différence», a souligné le président de Carrefour d'entraide bénévole, Jacques Leroux devant un auditoire composé notamment d'élus et de bénévoles réunis dans les locaux de l'organisme à Victoriaville.

Des centaines de milliers d'heures

Deux représentantes du Carrefour, Sonia Bédard et Ginette Charrette, ont présenté un sketch, jouant le rôle de deux animatrices d'une émission culinaire, prétexte à présenter quelques-unes des organisations (une cinquantaine), le nombre de leurs bénévoles et le nombre d'heures réalisées.

Les statistiques recueillies par le Carrefour révèlent que, minimalement, pas moins de 6526 personnes ont effectué 475 199 heures de bénévolat. «Cela indique que plus de 9% des résidents de la MRC d'Arthabaska s'implique bénévolat. Mais plusieurs actions, par exemple le bénévolat des parents dans les organisations sportives et celui des jeunes à la cafétéria de l'école, ne sont pas comptabilisées. Cela démontre que chacun crée et renforce, par ses actions, le tissu social au sein de la communauté», a fait valoir Sonia Bédard.

Chacun des invités au lancement a eu droit à un petit cœur chocolaté. «Il symbolise la passion et l'amour qui vous animent. Continuez de laisser parler votre cœur et de multiplier vos engagements», a souligné Mme Bédard.

Des élus s'expriment

Le député fédéral de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a souligné ce «geste gratuit, mais ô combien important et essentiel» que représente le bénévolat. «Merci à vous tous pour le travail que vous accomplissez. Nos municipalités et nos organisations ne pourraient fonctionner sans l'apport additionné de tout un chacun», a-t-il confié.

«Sans vous, plein de choses ne pourraient exister», a ajouté le préfet de la MRC d'Arthabaska et maire de Sainte-Hélène-de-Chester, Lionel Fréchette, qualifiant les bénévoles de «gens passionnés».

«Le bénévolat, j'y crois tout comme vous. Ne cessez pas d'en faire, ça ne coûte rien. Et c'est à cause de tous ces gens qu'on vient à bout d'avoir ce qu'on a», a-t-il continué.

Dans l'esprit du maire de Victoriaville, André Bellavance, le bénévolat constitue une approche gagnante pour tous. «Le geste bénévole est certes payant pour les gens qui reçoivent les services, mais c'est payant, c'est gratifiant pour le bénévole. Vous rendez de précieux services, vous êtes un moteur pour toute la communauté», a-t-il exprimé.

Au nom de la députée d'Arthabaska, Sylvie Roy, son attachée Josée Martin a souligné le travail essentiel des bénévoles à la qualité de vie de l'ensemble de la collectivité. «Chacune des actions personnalisées et s'additionnant à l'infini fait de la région un endroit où il fait bon vivre et où chacun, peu importe ses limitations physiques, intellectuelles ou sociales, trouve une main tendue pour lui permettre de trouver sa place et trouver son bonheur et son épanouissement», a-t-elle signalé, tout en annonçant une contribution financière de 700 $ pour le Carrefour d'entraide bénévole.

Mordu du bénévolat

Encore cette année, le Carrefour d'entraide bénévole a organisé le concours «Mordu du bénévolat».

«Ce concours vise à reconnaître l'implication des bénévoles dans toute la MRC d'Arthabaska», a indiqué Gaétane Chauvette du Carrefour.

«Nous avons reçu, cette année, 1597 candidatures, 500 de plus que l'an dernier», a-t-elle noté.

Le lancement de la Semaine nationale de l'action bénévole a permis de procéder au tirage des noms des cinq finalistes.

Il s'agit de Denise Rioux (Albatros), de Marie Boivin (Maison Marie-Pagé), de Claudette Beaulieu (Société d'horticulture et d'écologie de Victoriaville), de Gisèle V. Hamel (Carrefour d'entraide bénévole) et d'Olivier Gélinas (Partenaires 12-18 Sainte-Clotilde-de-Horton).

L'un de ces finalistes méritera plus de 500 $ en prix, dont une tablette numérique. Le nom du gagnant sera dévoilé en direct, le 14 avril à 7 h 40, dans l'émission matinale de la radio Plaisir 101,9.