Lumière rouge braquée sur les bénévoles

5 décembre, Journée internationale des bénévoles

Claude Thibodeau claude.thibodeau@tc.tc
Publié le 29 novembre 2016

Le rouge, le 5 décembre, pour saluer l'engagement et le dévouement des bénévoles qui jouent un rôle important, a confié le maire André Bellavance, aux côtés d'Isabelle Verville, directrice du Carrefour d'entraide bénévole des Bois-Francs.

©TC Media - Claude Thibodeau

Pour une deuxième année, le Carrefour d'entraide bénévole des Bois-Francs, à l'occasion du 5 décembre, invite tout un chacun à poser un geste symbolique pour témoigner de leur appréciation envers les milliers de bénévoles.

«Depuis 1985, la Journée internationale des bénévoles, instaurée par l'ONU et célébrée partout dans le monde, constitue un moment pour remercier chaleureusement les gens qui contribuent, par leurs actions, à créer un monde meilleur», a indiqué la directrice du Carrefour, Isabelle Verville, rappelant que l'organisme a lancé, l'an dernier, cette vague de reconnaissance en dévoilant un logo représentant la force des bénévoles et en s'associant à la Ville de Victoriaville pour l'illumination de l'hôtel de ville en rouge le 5 décembre.

«Nous invitons les municipalités, les organismes, les associations et la population à souligner le dévouement et l'implication des bénévoles de notre région en illuminant de rouge leur local ou leur domicile en soutien à la cause», a lancé Isabelle Verville.

Le Carrefour d'entraide bénévole prêchera, bien sûr, par l'exemple, en illuminant de rouge la Maison des bénévoles et des aînés de la rue Alice afin de célébrer l'action bénévole.

«Cette journée spéciale permet de remercier ces personnes qui travaillent dans l'ombre, mais dont les gestes rayonnent dans leur communauté, a fait valoir Mme Verville. Y participer, c'est reconnaître avec fierté l'implication de ces gens de cœur qui apporte une différence dans notre quotidien et de leur dire merci, tout simplement!»

Un apport essentiel pour la Ville

Le maire de Victoriaville, André Bellavance, n'a pas manqué de rappeler le rôle important joué par tous ces bénévoles. «Les bénévoles sont importants pour une ville comme la nôtre qui connaît une croissance de sa population, mais aussi des besoins. Toutes sortes de gens ont des besoins non remplis par les gouvernements. Pour nous, il est primordial de soutenir le Carrefour et les organismes pour qu'ils continuent à accompagner les gens et à répondre à leurs besoins», a-t-il exprimé, rappelant le soutien de 20 000 $ de la Ville au récent projet de la Maison des bénévoles et des aînés.

«Nous voulons que l'organisme survive et qu'il continue d'être le point central de ce qui se fait comme bénévolat dans notre milieu», a souligné le maire Bellavance.

Encore cette année, la Ville illuminera de rouge l'hôtel de ville le 5 décembre. «N'y voyez pas un signe électoral. Pour le diabète, c'était le bleu. Donc, c'est égal, a blagué le maire. Une démonstration visuelle et symbolique pour faire comprendre l'importance de remercier les bénévoles qui contribuent à améliorer la qualité de vie de notre communauté.»

Au Carrefour d'entraide bénévole, on souhaite voir le mouvement de reconnaissance prendre de l'ampleur. «On souhaite que ce mouvement s'amplifie et qu'à chaque 5 décembre, à l'avenir, une lueur rouge s'élève dans la région et se traduise en milliers de mercis», a conclu la directrice Isabelle Verville.

Invitation aux municipalités, aux organismes et à la population à illuminer de rouge les bâtiments en soutien à la cause.

©TC Media - Claude Thibodeau