Richard Lavoie trouve la mort dans sa marche contre le suicide

Publié le 2 août 2012
Richard Lavoie utilise ses jambes pour conscientiser la population à la prévention du suicide en parcourant 1 600 kilomètres à travers la province de Québec.

Le marcheur Richard Lavoie, qui parcourrait 1 600 kilomètres afin de sensibiliser la population au suicide et à l’intimidation, a trouvé la mort hier à Saint-Joseph-de-Coleraine.

Selon les informations recueillies sur le site de Radio-Canada, l’homme de 57 ans, originaire de Saint-Hubert, serait décédé à la suite d’un arrêt cardiaque dû à l’effort physique et à la déshydratation.

Le menuisier et ébéniste de profession avait repris le collier après quelques années de répit. C’est d’ailleurs à cause du suicide de Marjorie Raymond qu’il avait décidé de continuer son combat dans les rues de la province. Il avait déjà marché pour la même cause en 2003, 2004, 2005.

La Nouvelle Union avait rencontré M. Lavoie lors de son passage à Victoriaville, le 21 juillet. À ce stade, il avait complété plus du tiers de son périple.