Terminus : porte fermée… et pas de téléphone

Hélène Ruel helene.ruel@tc.tc Publié le 8 février 2010
Le Terminus de Victoriaville (Photo d’archives)

Une passagère victoriavilloise de retour de Montréal a été bien surprise, dimanche après-midi à 16 heures, de débarquer de l’autobus et de se buter à une porte close au Terminus de Victoriaville. De surcroît, elle a déploré l’impossibilité d’appeler quelqu’un pour venir l’y chercher, puisqu’il n’y a pas de téléphone à l’extérieur.

Rien d’étonnant là-dedans, répond le propriétaire Melvin Reynolds, puisque le Terminus est toujours fermé entre 14 h 30 et 16 h 45, le dimanche.

Trop peu de passagers débarquent à Victoriaville en plein après-midi, explique-t-il. «La présence de un ou de deux clients ne peut justifier qu’on poste quelqu’un en permanence, ici.»

Il ajoute cependant que très bientôt, des abris seront installés à l’extérieur pour permettre aux passagers de s’y réfugier en cas d’intempéries lorsqu’ils ne peuvent accéder à l’intérieur.

Il était trop tard, cet automne, pour se lancer dans la construction d’abris, dit encore M. Reynolds, conscient que cette lacune peut causer des désagréments actuellement. Les travaux de relocalisation du Terminus (au 1215, rue Notre-Dame Est) ont pris plus de temps qu’il aurait souhaité.

En ce qui concerne l’installation d’un téléphone à l’extérieur du bâtiment, M. Reynolds affirme en avoir fait la demande à Bell Canada… qui le lui a refusée. «Même si beaucoup de gens possèdent aujourd’hui un cellulaire, on aurait besoin d’un téléphone extérieur.» Au moyen d’une pétition qu’il fait signer au Terminus, M. Reynolds entend infléchir la décision de Bell.

Il laisse, par ailleurs, entendre que dans un avenir pas très lointain, de nouveaux projets pourraient avoir une incidence, à la hausse, sur les heures d’ouverture du Terminus. D’ici là, il est ouvert de 7 h 30 à 20 h 30, du lundi au vendredi, de 8 à 19 heures le samedi, de 8 h 45 à 14 h 30 et de 17 h 15 à 20 h 30, le dimanche.

Terminus : porte fermée… et pas de téléphone

Hélène Ruel helene.ruel@tc.tc Publié le 8 février 2010
Le Terminus de Victoriaville (Photo d’archives)

Une passagère victoriavilloise de retour de Montréal a été bien surprise, dimanche après-midi à 16 heures, de débarquer de l’autobus et de se buter à une porte close au Terminus de Victoriaville. De surcroît, elle a déploré l’impossibilité d’appeler quelqu’un pour venir l’y chercher, puisqu’il n’y a pas de téléphone à l’extérieur.

Rien d’étonnant là-dedans, répond le propriétaire Melvin Reynolds, puisque le Terminus est toujours fermé entre 14 h 30 et 16 h 45, le dimanche.

Trop peu de passagers débarquent à Victoriaville en plein après-midi, explique-t-il. «La présence de un ou de deux clients ne peut justifier qu’on poste quelqu’un en permanence, ici.»

Il ajoute cependant que très bientôt, des abris seront installés à l’extérieur pour permettre aux passagers de s’y réfugier en cas d’intempéries lorsqu’ils ne peuvent accéder à l’intérieur.

Il était trop tard, cet automne, pour se lancer dans la construction d’abris, dit encore M. Reynolds, conscient que cette lacune peut causer des désagréments actuellement. Les travaux de relocalisation du Terminus (au 1215, rue Notre-Dame Est) ont pris plus de temps qu’il aurait souhaité.

En ce qui concerne l’installation d’un téléphone à l’extérieur du bâtiment, M. Reynolds affirme en avoir fait la demande à Bell Canada… qui le lui a refusée. «Même si beaucoup de gens possèdent aujourd’hui un cellulaire, on aurait besoin d’un téléphone extérieur.» Au moyen d’une pétition qu’il fait signer au Terminus, M. Reynolds entend infléchir la décision de Bell.

Il laisse, par ailleurs, entendre que dans un avenir pas très lointain, de nouveaux projets pourraient avoir une incidence, à la hausse, sur les heures d’ouverture du Terminus. D’ici là, il est ouvert de 7 h 30 à 20 h 30, du lundi au vendredi, de 8 à 19 heures le samedi, de 8 h 45 à 14 h 30 et de 17 h 15 à 20 h 30, le dimanche.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment