Sections

Diane Houle fait sourire les tout-petits


Publié le 15 juillet 2017

Diane Houle aime partager sa passion des animaux avec les jeunes.

©TC Media - Alex Drouin

Chaque année, Diane Houle et son mari Sylvain Gagné se font un devoir de faire découvrir certains animaux de la ferme aux tout-petits lors de l'Expo agricole de Victoriaville. 

«On aime que les enfants aient des contacts avec les animaux autrement que par les livres ou les bandes dessinées», a fait part la dame.

«Autrefois, il suffisait d'aller chez nos grands-parents pour voir des animaux, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui», a-t-elle ajouté un brin nostalgique.

Avec son sourire aussi chaleureux que contagieux, elle se fait toujours un devoir d'être près des plus jeunes lorsque ceux-ci tentent d'apprivoiser un animal. Lors de son entrevue avec le www.lanouvelle.net, la femme avait toujours un œil attentif sur les jeunes qui franchissaient les portes de l'enclot, où se trouvaient moutons et chèvres. «Je sais comment ils se sentent, car j'avais peur des animaux lorsque j'étais plus jeune.»

Cette peur l'a accompagnée une bonne partie de sa vie et lorsque son conjoint, qui a grandi sur une ferme, lui a fait part de son intention d'élever quelques animaux, elle lui a dit oui, mais à une seule condition. «C'est toi qui t'en occupes», lui a-t-elle lancé au début des années 1980.

Aujourd'hui, le couple possède une fermette quelque part sur la Grande-Ligne où se promènent chèvres, moutons, poules, canards…

C'est au milieu des années 1990 qu'elle a finalement décidé de passer par-dessus sa peur. Après tout, elle n'avait pas le choix puisque c'est à ce moment qu'ils ont décidé de se promener d’une exposition agricole à l’autre afin de faire découvrir leurs animaux.

Son conjoint prépare les installations de la mini-ferme tandis que Diane Houle se charge de l'aspect social. Cette dernière a fait savoir que le couple se trouvait pratiquement dans une nouvelle ville chaque fin de semaine.