Un dernier coup de cœur à donner

Pour la Maison des bénévoles et des aînés

Hélène Ruel helene.ruel@tc.tc
Publié le 7 juillet 2016

PHILANTROPIE. Au 40, rue Alice destiné à devenir la Maison des bénévoles et des aînés, les travaux vont tout aussi bon train que la campagne de financement qu'a lancée, en avril, le Carrefour d'entraide bénévole. «Faut continuer, faut pas lâcher», lance la directrice générale, Francine Langlois.

Ce message, elle le répète au public et se l'adresse à elle-même. On la sait atteinte d'un incurable cancer qui ne l'empêche toutefois pas de s'activer à amasser le plus d'argent possible afin de payer la facture de 460 000 $ que coûtera l'installation d'un ascenseur au 40, rue Alice.

Lancée en avril dernier, présidée par le préfet Lionel Fréchette et le maire de Saint-Albert Alain St-Pierre, la campagne a engrangé jusqu'ici une somme de 200 000 $.

Les maires rappellent qu'ils voulaient amasser au minimum 125 000 $. Premier objectif atteint, donc.

Mais dès le lancement, la directrice générale souhaitait, elle, réunir la somme de 325 000 $, le Carrefour disposant déjà d'une enveloppe de 135 000 $ pour ce projet. «On a donc un deuxième défi à relever!»

Si elle vise si haut, c'est qu'elle pense à l'avenir du Carrefour. «Il faut éviter de contracter une hypothèque qui serait un boulet au pied pour l'organisme. Sans hypothèque, il n'aurait pas à retourner devant les bailleurs de fonds lors d'années plus difficiles», explique-t-elle.

MM. Fréchette et St-Pierre savent que les donateurs sont très sollicités par toutes sortes de causes, de bonnes causes. Mais ils les savent aussi généreux et solidaires.

Les coprésidents d'honneur se réjouissent d'ailleurs que la majorité des municipalités de la MRC d'Arthabaska aient accepté de verser une contribution équivalente à 0,25 $ par habitant. Ils ont fait valoir que les services de l'organisme ne se dispensent pas qu'à Victoriaville, mais aussi ailleurs dans la MRC d'Arthabaska.

Le nouvel ascenseur de l'édifice propriété du Carrefour devrait monter et descendre son monde à partir de septembre.

On a profité de l'occasion pour reconfigurer les locaux du bâtiment. Le Carrefour d'entraide bénévole occupe le gros de l'espace du sous-sol et du rez-de-chaussée.

La Maison des bénévoles et des aînés continue de loger l'Association des proches aidants, la Société Alzheimer et, depuis tout récemment, la FADOQ Centre-du-Québec (partie de la Place communautaire Rita-St-Pierre).

La CSN a quitté ses bureaux alors que l'Association des groupes d'éducation populaire autonome (AGEPA) y a maintenu son bureau.

Des cartons de sollicitation «Entrai'don le Carrefour» seront acheminés par la poste. On peut faire un don en ligne en visitant le www.cebboisfrancs.org ou en faisant parvenir un chèque à l'ordre du Carrefour d'entraide bénévole des Bois-Francs.