Médecins spécialistes : guichet unique mis sur pied

Josyane Cloutier josyane.cloutier@tc.tc
Publié le 19 octobre 2016

Santé

©DEPOSITPHOTOS

Un nouveau guichet unique réunissant tous les médecins spécialistes sera mis sur pied en Mauricie et au Centre-du-Québec dans le but de faciliter accès à des soins particuliers et réduire l'attente.

Le Centre de répartition de demandes de services (CRDS) élira domicile dans les centres hospitaliers de la région du Centre-du-Québec, dont à l'hôpital Sainte-Croix de Drummondville et à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska à Victoriaville, et servira de point de chute pour les demandes de suivi spécialisé émis par les médecins de famille. En bref, cela signifie qu'il n'y aura qu'un formulaire à remplir et qu'un seul endroit pour le faire. Cette nouvelle façon de fonctionner ira dans le même sens que le guichet d'accès aux médecins de famille, une initiative qui a porté ses fruits d'après le directeur adjoint aux programmes chirurgicaux et aux services spécialisés et responsable du projet, Philippe Lottin. «Puisqu'il n'y aura qu'une seule demande à faire, les patients auront accès à un service spécialisé en de meilleurs délais et plus près de chez eux», explique-t-il. Cette nouvelle procédure permettra également d'éviter les doublons, puisqu'une seule demande sera acheminée.

Des délais allant de 3 jours à 1 an devront être respectés en fonction de l'urgence du cas, sous peine de subir une pénalité financière telle que rédigée dans le projet de loi 20 du gouvernement Couillard.

Dans la région, le responsable soutient qu'il n'y a toutefois pas de problématique particulière de pénurie pour une spécialité en particulier. «Ici, l'enjeu, ce sera davantage la répartition des services dans les différents secteurs», croit Philippe Lottin. Il mentionne d'ailleurs que si jamais un tel phénomène devait survenir, un rééquilibre pourra être mis en place.

D'après le directeur adjoint, le projet a l'appui des professionnels de la santé. «Nous avons reçu jusqu'à présent un excellent accueil de la part des médecins généralistes et des spécialistes, qui y sont favorables dans l'ensemble. On pense que ça va avoir un bon effet sur les soins de santé», évoque-t-il.

La mise sur pied du CRDS en Mauricie et au Centre-du-Québec se fera par vagues et sera complétée d'ici l'été 2017 si tout se passe comme prévu.