4000 $ pour faire bouger les jeunes de deux écoles

Grâce aux cyclistes de la FADOQ du Défi Pierre Lavoie

Claude Thibodeau claude.thibodeau@tc.tc
Publié le 19 octobre 2016

La cycliste Hélène Jutras aux côtés de la présidente de la CSBF, Paulette S. Rancourt, de la DG de la FADOQ-région Centre-du-Québec, Annie Belcourt et du directeur des écoles Notre-Dame-des-Bois-Francs et Saint-Christophe, Yvon Bergeron

©TC Media - Claude Thibodeau

Le Réseau FADOQ avait une bien bonne nouvelle, mercredi matin, pour les écoles Notre-Dame-des-Bois-Francs et Saint-Christophe de Victoriaville. Membre de l'équipe cycliste FADOQ-Énergie grise qui a roulé les 1000 km du Grand Défi Pierre Lavoie en juin, Hélène Jutras a remis un chèque de 4000 $.

L'équipe cycliste  la FADOQ, à sa cinquième participation, a amassé, pour sa part, un montant record de 27 485 $. Quatre écoles primaires du Québec, dont Notre-Dame-des-Bois-Francs/Saint-Christophe à Victoriaville, se partagent 16 000 $. Le reste de l'argent  servira à la recherche sur les maladies héréditaires orphelines.

Le directeur de l'établissement scolaire, Yvon Bergeron, s'est réjoui de cet appui financier. «L'argent permettra de bien nous équiper. On a déjà une liste d'épicerie, nous manquons de certains articles, ballons, matelas. L'argent sera bien investi en matériel scolaire pour offrir plus d'options en éducation physique», a-t-il assuré.

Bilan de l'aventure

La participante à ce grand défi, Hélène Jutras, a raconté son périple aux jeunes élèves regroupés dans le gymnase de l'école.

«Nous étions cinq cyclistes âgés de 50 ans et plus et jeunes de cœur», a confié Mme Jutras, la plus âgée chez les femmes de toutes les participantes au Grand Défi Pierre Lavoie.

L'équipe Énergie grise de la FADOQ comptait aussi dans ses rangs le cycliste le plus âgé à 71 ans.

Hélène Jutras, pour relever ce défi, a dû s'entraîner très fort, mais ce défi a constitué, a-t-elle dit, une bonne source de motivation pour son entraînement.

Adepte du vélo depuis des décennies, Hélène Jutras, malgré sa solide préparation, a connu des moments difficiles sur la route lors du défi. «Ce que j'ai trouvé particulièrement difficile, c'est de se dépêcher pour rejoindre le groupe, a-t-elle confié. Mais chaque fois, une motivation familiale m'animait. Et je me disais que j'étais un modèle pour mes enfants et petits-enfants qui vont retenir que leur grand-mère a participé au Grand Défi Pierre Lavoie.»

Hélène Jutras dit avoir vécu une expérience humaine enrichissante, souligne en avoir appris davantage sur Pierre Lavoie, sur la recherche sur les maladies orphelines.

Elle a apprécié aussi les conseils reçus qui lui ont permis de s'améliorer. «C'est important d'écouter les conseils», a-t-elle noté, tout en invitant son jeune auditoire à bouger dès le jeune âge. «Il faut commencer tôt pour grandir en forme, sans bobos. Quand on s'entraîne, on les évite habituellement», a mentionné Mme Jutras qui a le goût de revivre l'expérience. Elle s'est inscrite d'ailleurs.

Elle ne refuserait pas non plus de prendre part à une course à pied à relais.

Présente à la rencontre, la présidente de la Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF), Paulette S. Rancourt s'est dite fière de constater l'appréciation des élèves envers ce qui est offert par la FADOQ et les efforts déployés par Hélène Jutras. «Cette générosité de la FADOQ ne m'étonne pas. Ces personnes de 50 ans et plus ont bien souvent le souci des plus jeunes, de leurs enfants et petits-enfants. Elles ont le goût de vous aider», a fait valoir la présidente de la CSBF tout en établissant une comparaison avec un vieux pommier qui, malgré son âge, donne des pommes neuves comme tous les autres. «C'est ce que fait la FADOQ. Les aînés, avec leur expérience et leur âge, apportent de beaux fruits neufs», a-t-elle conclu.

La FADOQ

Le Réseau FADOQ compte, au Québec, près d'un demi-million de membres, dont 23 000 dans la région Centre-du-Québec.

«Nous voulons offrir une belle qualité de vie aux aînés. Nous travaillons à favoriser de saines habitudes de vie, à promouvoir l'activité physique. Chaque semaine, par diverses activités, on fait bouger quelque 5500 personnes dans la région», a fait savoir Annie Belcourt, directrice générale de la FADOQ-région Centre-du-Québec.

Les aînés intéressés à faire partie de l'équipe cycliste FADOQ-Énergie grise pour le prochain Grand Défi Pierre Lavoie peuvent contacter la FADOQ-région Centre-du-Québec au 819 752-7876.

Plusieurs élèves ont assisté à la rencontre de presse pour la remise du chèque de 4000 $.

©TC Media - Claude Thibodeau

Hélène Jutras racontant son expérience au jeune auditoire.

©TC Media - Claude Thibodeau