Pour jouer et apprendre… l'histoire des femmes

Hélène Ruel helene.ruel@tc.tc
Publié le 18 octobre 2016

Dans sa boîte, le jeu prend l'apparence d'un livre.

©Photo TC Media - Hélène Ruel

L'histoire des femmes, des grands événements et des personnages ayant fait avancer leur cause au Québec, fait l'objet d'un jeu conçu par la Table de concertation du mouvement des femmes Centre-du-Québec.

Elle distribuera gracieusement les cent exemplaires de sa création au Centre-du-Québec à des établissements scolaires, des groupes de femmes, des organismes communautaires comme des maisons de jeunes qui en feront la demande.

«Il y a une telle méconnaissance de l'histoire des femmes. Le jeu est une bonne façon de rejoindre les gens. Il permet d'apprendre tout en s'amusant», a commenté Renée Levasseur, administratrice à la Table.

Elle est emballée par le jeu «L'histoire et les femmes de pouvoir» parce qu'il est important, selon elle, de rendre hommage à des femmes d'exception et de ne jamais oublier d'où l'on vient pour savoir où l'on va.

«Et pour éviter de régresser», ajoute-t-elle, alors que parfois, certains des droits sont remis en question.

Le jeu se compose de 96 cartes comportant, chacune, une question sur l'identité d'un personnage, la date d'un événement marquant, etc. La réponse et des explications figurent au verso.

La recherche a nécessité six mois pour confectionner le jeu, a précisé la chargée de projet, Sylvie Manseau. Couvrant l'histoire du Québec depuis les années 1700, il lui a fallu procéder à un grand élagage parmi les 225 personnages féminins ayant d'abord retenu son attention.

Par son format, le jeu s'apparente à un livre où on pourrait, carte après carte, lire l'histoire des femmes en accéléré.

On peut s'adonner au jeu de diverses façons et les cartes sont suffisamment grandes pour que l'animateur ou l'enseignant puisse les rendre visibles à son groupe ou à sa classe.

Il en a coûté près de 10 000 $ pour produire ce jeu abondamment illustré, la Table ayant bénéficié d'une participation financière du Secrétariat à la condition féminine, a précisé Francyne Ducharme, coordonnatrice de l'organisation.

La Table pourrait probablement «exporter» son jeu à l'extérieur de la région puisqu'il en transcende les frontières. Mme Ducharme ne sait trop encore à quel prix la Table pourrait vendre le jeu à des gens du public qui souhaiteraient s'en procurer un exemplaire.

On peut prendre des informations supplémentaires par courriel à developpement@femmescentreduQuébec.qc.ca.

 

Renée Levasseur, Sylvie Manseau et Francyne Ducharme présentent le jeu «L'histoire et les femmes de pouvoir».