Carrefour des professions d’avenir Centre-du-Québec : 2 jours pour explorer 63 professions!

Publié le 27 novembre 2013

C’est aujourd’hui (mercredi) que la deuxième édition du Carrefour des professions d’avenir ouvre ses portes, à l’usine Denim Swift de Drummondville, et ce jusqu’au jeudi 28 novembre. Durant ces 2 journées, plus de 3000 personnes viendront explorer les 63 professions présentées dans un concept unique d’interactivité.

Cet événement a pour but de faire découvrir aux jeunes du Centre-du-Québec, principalement ceux de 4e secondaire, ainsi qu’à toute personne en réflexion quant à son orientation de carrière, la vaste variété de professions disponibles dans notre région, en plus des programmes de formation qui y sont rattachés.

Dans une immense salle où le visiteur se promène dans un circuit ouvert, on passe d’un monde professionnel à un autre en ayant la chance à chaque fois d’en faire l’essai de façon concrète et inusitée. Par exemple, on peut faire l’essai d’un simulateur de conduite de camion, pour ensuite créer un enregistrement musical ou faire une piqûre à un mannequin. Chaque profession est démontrée par des mentors passionnés qui la pratiquent, l’enseignent ou l’étudient.

Alain Rayes : Invité d’honneur à l’ouverture officielle

Pour souligner l’ouverture officielle, des représentants du comité organisateur ont tenu ce mercredi matin une conférence de presse devant plusieurs partenaires et représentants des médias.

À la suite de l’explication des objectifs, du concept et des particularités du Carrefour par la présidente de la TRECQ, Christiane Desbiens, une jeune travailleuse du réseau de la santé, Mélissa Guillemette, a témoigné de son parcours d’études et de travail dans la région, ainsi que de l’importance du Carrefour pour aider les élèves dans leur choix de carrière.

L’invité d’honneur de l’ouverture officielle, Alain Rayes, a ensuite pris la parole. À titre de maire de la ville de Victoriaville et membre du conseil d’administration de la Conférence régionale des élus, mais aussi à titre d’ancien gestionnaire dans le réseau scolaire, il s’est exprimé sur les impacts d’un tel événement. Il a notamment insisté sur l’importance de la mobilisation de plusieurs partenaires régionaux pour cet événement. En effet, selon lui le Carrefour peut apporter une réelle réponse aux besoins criants de main-d’œuvre spécialisée dans la région et il peut ainsi avoir un grand impact sur le développement économique et social du Centre-du-Québec. Il a aussi mentionné qu’en les motivant à découvrir les professions qui leur sont ouvertes, le Carrefour peut réellement contribuer à encourager la persévérance scolaire de nos jeunes.

Une piste de solution à la pénurie de main-d’oeuvre

Ainsi, en plus d’aider des individus dans le choix difficile qu’est celui d’une carrière, le Carrefour vise à répondre à un besoin du milieu.

Rappelons que selon la dernière enquête d’Emploi-Québec, seulement au Centre-du-Québec, 21 000 emplois seront à combler en 5 ans et près de 50 % des entreprises de la région anticipent des difficultés de recrutement, surtout pour les postes qui exigent un diplôme en formation professionnelle ou technique, et ils sont de plus en plus nombreux. On peut notamment souligner que les besoins sont particulièrement pressants dans le réseau de la Santé, le plus gros employeur au Centre-du-Québec. C’est pourquoi près de la moitié des professions présentées au Carrefour sont reliées à ce domaine d’emploi.

Impacts positifs de l’édition 2012

Une évaluation réalisée à la suite de la tenue de la première édition a démontré que le Carrefour des professions d’avenir est très apprécié dans sa forme dynamique et interactive, et qu’en plus, il contribue au renforcement de la connaissance de soi, de la connaissance des professions et de la connaissance du milieu.

Selon un sondage de satisfaction, 97 % des visiteurs recommanderaient la visite du Carrefour à leur ami, 62 % ont affirmé que leur visite les avait aidés dans leur processus de choix de carrière et 90 % ont affirmé détenir davantage d’informations sur les professions présentées.

Rappel des partenaires présentateurs

Rappelons que le Carrefour est issu d’une mobilisation unique de partenaires régionaux provenant de domaines variés.

Ces partenaires visionnaires sont les suivants : la Table régionale de l’éducation du Centre-du-Québec (TRECQ), le Cégep de Drummondville, le Cégep de Victoriaville, la Commission scolaire des Bois-Francs, la Commission scolaire Des Chênes, la Commission scolaire de la Riveraine, l’Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec, le Conseil régional des partenaires du marché du travail, Emploi-Québec, Centre-du-Québec, le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport et l’organisme Réunir Réussir (R2).

À ces partenaires s’ajoutent 46 employeurs d’un peu partout au Centre-du-Québec qui ont accepté de contribuer à l’événement. Ainsi, on compte en tout plus de 300 personnes qui agiront à titre de mentors et transmettront leur passion à tous les visiteurs, jeunes et moins jeunes, au cours des 2 prochains jours. Pour en savoir plus : www.carrefourcdq.com.