Jocelyn Bédard n'a pas encore fait le tour du jardin


Publié le 18 mai 2017

Jocelyn Bédard va à nouveau solliciter l'appui des électeurs de Lourdes en novembre prochain.

©Photo TC Media - Archives

Jocelyn Bédard sollicitera un quatrième mandat auprès des électeurs de la Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes en novembre prochain. Il avait été élu par acclamation lors du dernier scrutin, il y a quatre ans.

«Nous en avons fait beaucoup depuis 12 ans, mais il y a encore de quoi à faire», d'expliquer M. Bédard tout en officialisant publiquement sa candidature.

Depuis son accession à la mairie en 2005, plusieurs projets d'importance ont vu le jour sous son administration. «Nous avons été l'une des premières municipalités au Québec à faire un partenariat avec la caisse populaire pour acheter son immeuble afin d'y loger le bureau municipal, le bureau de poste et le point de service de la caisse elle-même tout ça avec l'objectif de maintenir nos services chez nous», souligne M. Bédard.

Un autre bon coup réalisé est certes le déploiement de la fibre optique à la grandeur du territoire de Notre-Dame-de-Lourdes, un projet qui a nécessité un investissement de l'ordre de 350 000 $. «Nous sommes la première municipalité rurale de la MRC de L'Érable à élargir le service à l'ensemble de ses résidents. Nous avons décidé de nous prendre en main afin d'offrir rapidement le service haute vitesse à tous nos citoyens (la demande était forte, rappelle-t-il) et permettre à nos entreprises de continuer à se développer.»

L'acquisition de l'ancien presbytère pour le transformer en centre communautaire, l'amélioration de l'offre en loisirs, la mise en place du service de garde après l'école et la construction de la garderie figurent également parmi les projets réalisés. Le maire est également heureux d'avoir réussi à maintenir un taux de taxes raisonnable. La valeur foncière municipale a passé de 22 millions $ en 2005 à 85 millions $ en 2017.

Depuis le 1er mai dernier, la Municipalité offre de nouveaux incitatifs votés par le conseil municipal afin d'encourager les nouveaux arrivants et les jeunes familles à s'établir sur son territoire. «Nous misons sur ces différents programmes pour développer la construction résidentielle et notre nouveau secteur domiciliaire dans la partie ouest de la rue Bécancour. Une troisième maison va s'y construire. Nous prévoyons combler les sept autres emplacements de ce secteur d'ici deux ans», explique M. Bédard.

«Nous investirons 850 000 $ cette année pour améliorer nos infrastructures municipales, dont 60% provient de subventions. Nous en profiterons pour refaire une partie de nos rangs en asphalte», précise-t-il.

Dans un nouveau mandat, M. Bédard assure ses citoyens qu'il continuera à travailler en fonction d'améliorer l'offre de services de sa municipalité pour assurer son développement. Il dit ne pas oublier les aînés non plus alors qu'on travaille également à mettre sur pied un programme pour leur permettre de rester plus longtemps chez eux.