Les députés Lamontagne et Schneeberger invitent à s’ouvrir aux francophones hors Québec

Publié le 20 mars 2017

Soulignant la Journée internationale de la francophonie, le 20 mars, les députés de Johnson et de Drummond-Bois-Francs, André Lamontagne et Sébastien Schneeberger, invitent à ouvrir les yeux et les oreilles au million de francophones canadiens hors Québec.

Les deux députés signalent la campagne « Je suis franco » lancée par l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF). « Cette mobilisation affiche sur Twitter et Facebook une francophonie fière de former l’un des atouts et des traits distinctifs du Canada », explique Sébastien Schneeberger.

Le nationalisme de la CAQ à l’intérieur du Canada ouvre la voie à une contribution québécoise accrue à la francophonie dans les provinces et territoires. « À cet égard, rappelle André Lamontagne, la CAQ a adopté lors de son congrès de novembre dernier à Drummondville une proposition voulant que le gouvernement du Québec renforce la coopération avec les communautés francophones hors Québec. »

Le Canada constitue une mosaïque où se rencontrent et se mêlent la francophonie, l’anglophonie, les peuples autochtones et un ensemble de différentes cultures. Dans ce creuset, la francophonie, elle-même plurielle, enrichit la diversité culturelle, font valoir les deux députés.