Sections

Le Volet talents mondiaux offert au Québec, une initiative applaudie des employeurs

Stratégie en matière de compétences mondiales du Canada

Publié le 12 septembre 2017

*

©(Photo TC Media – Vincent Cotnoir)

«Alors que la chasse aux meilleurs talents s’exerce désormais sur une base mondiale, et dans un contexte québécois de rareté de main-d’œuvre qui n’ira qu’en grandissant, le Québec et le Canada doivent se donner les moyens de rivaliser avec les autres pays industrialisés pour attirer les meilleurs talents au sein de nos entreprises», ont réagi Stéphane Forget, président-directeur de la Fédération des chambres de commerce du Québec et Gabriel Gagnon président de la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable après l’annonce d’une entente entre Québec et Ottawa sur le Volet des talents mondiaux. 

«Cette entente est un message positif pour nos entreprises, alors qu’elles cherchent à accroître leur compétitivité et à demeurer innovantes.»

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, et la ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion du Québec, Kathleen Weil, ont conclu une entente qui permettra aux entreprises du Québec de profiter de la Stratégie en matière de compétences mondiales du Canada. Par ce biais, les employeurs pourront bénéficier de mesures facilitant le recrutement de travailleurs étrangers temporaires spécialisés en technologies de l’information.

Les procédures pour recruter des travailleurs étrangers temporaires peuvent être ardues et coûteuses pour les entreprises, font valoir la FCCQ et la CCIBFE. Elles saluent donc toute initiative visant à les faciliter, en rappelant toutefois que si ce premier pas est très intéressant, il importe de revoir l’ensemble du Programme des travailleurs étrangers temporaires, afin de notamment faciliter l’obtention des avis relatifs au marché du travail; une procédure longue, laborieuse et onéreuse.

À propos de la CCIBFE

La Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable est la voix et le catalyseur de la communauté d’affaires pour favoriser le développement socio-économique et durable de la région Bois-Francs-Érable.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 200 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d’affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.