Sections

En attente des certifications d'autorisation

Prolongement de la rue Jules-Paquette et de l'avenue Dupont


Publié le 10 août 2017

La Ville rendra disponibles 2 millions de pieds carrés de terrains dans son parc industriel. Le prolongement de la rue Jules-Paquette pourra s'effectuer dès qu'elle aura obtenu le certificat d'autorisation du Ministère.

©Photo TC Media - Carol Isabel

La Ville de Plessisville est toujours en attente des certifications d'autorisation que doit lui délivrer le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) afin qu'elle puisse lancer les travaux du prolongement d'une partie de la rue Jules-Paquette dans le parc industriel et de celui de l'avenue Dupont située à proximité des Galeries de l'érable et du Maxi.

Elle a déjà confié le contrat d'agrandissement de son parc industriel (phase 1) à l'entreprise La Sablière de Warwick ltée pour un montant d'un peu plus de 1,7 million $. C'est la même entreprise qui réalisera également le projet de l'avenue Dupont pour une somme d'environ 420 000 $. Il s'agit de montants inférieurs pour environ 600 000 $ à ce que la Ville, qui profite également de subventions gouvernementales, avait prévu pour leurs réalisations.

«Nos contrats sont déjà donnés et nous pourrons procéder aux travaux dès que nous aurons les certifications d'autorisation», a fait savoir le directeur général de la Ville de Plessisville, Alain Desjardins, précisant que le retard serait attribuable aux moyens de pression des ingénieurs du gouvernement.

M. Desjardins ne s'inquiète pas encore puisque la réalisation des deux projets pourrait se faire rapidement, soit en quelques semaines pour le prolongement de la rue Jules-Paquette et l'aménagement d'un bassin de rétention dans ce secteur, et, environ trois semaines de travail pour le prolongement de l'avenue Dupont. «Ce n'est pas catastrophique, mais nous faisons quand même pression sur le Ministère pour que ça bouge», a-t-il ajouté.

Rue Jules-Paquette

En réalisant le prolongement d'une partie de la rue Jules-Paquette, la Ville de Plessisville entend rendre disponible aux industriels 2 millions de pieds carrés de terrains. L'aménagement d'un bassin de rétention permettra à la Ville de gérer les eaux pluviales ce qui lui donnera un avantage compétitif vis-à-vis les autres parcs industriels où ce sont les entreprises qui doivent gérer elles-mêmes leur eau.

La Ville a jusqu'à maintenant défriché le secteur visé et a enlevé la terre pour la rediriger vers des carrières. «Les terrains qui seront à vendre le seront pour des constructions immédiates. Il ne restera en fait qu'aux entreprises à construire leurs bâtiments ce qui se veut un autre avantage concurrentiel», estime M. Desjardins.

Avenue Dupont

Quant aux travaux prévus sur l'avenue Dupont, ceux-ci vont lui permettre de déboucher directement sur la rue Bilodeau à côté du Maxi avec l'aménagement d'entrées charretières pour faciliter la circulation et l'accès aux stationnements de l'épicerie et du centre commercial.

Le directeur général a aussi fait savoir que les travaux permettront également de boucler le réseau d'aqueduc ce qui viendra donner un peu plus de pression d'eau pour les résidents de ce secteur.

Le scénario est le même pour l'avenue Dupont alors que la Ville attend le certificat d'autorisation du Ministère avant d'amorcer les travaux de son prolongement.

©Photo TC Media - Carol Isabel