Sections

Donald Lamontagne prend le relais à la mairie de Saint-Pierre-Baptiste


Publié le 10 août 2017

Donald Lamontagne agira comme maire de la Municipalité de Saint-Pierre-Baptiste jusqu'aux prochaines élections en novembre prochain. Il n'écarte pas l'option de solliciter un mandat à la mairie si l'expérience lui plaît.

©Photo gracieuseté

Le conseiller municipal Donald Lamontagne complétera le mandat de Bertrand Fortier à la mairie de Saint-Pierre-Baptiste et envisage même de se porter candidat à l'élection de novembre prochain si l'expérience s'avère concluante.

M. Lamontagne a pris le relais du maire démissionnaire lors d'une séance spéciale sur les élections tenue par le conseil municipal le 6 juillet dernier.

Il avait été élu conseiller municipal une première fois en 1986 pour un mandat de quatre ans. Il est ensuite revenu pour compléter le mandat d'un autre conseiller juste avant de se représenter en 2013.

M. Lamontagne s'engage à continuer les dossiers commencés par l'ex-maire Fortier, entre autres, celui du nouveau puits qui est à finaliser de même que celui pour l'amélioration du réseau routier. Il entend également répondre aux citoyens au meilleur de ses connaissances.

Natif de Saint-Pierre-Baptiste, M. Lamontagne est un agriculteur qui s'est aujourd'hui recyclé dans le commerce d'animaux. L'homme de 65 ans se dit un gars actif, un gars ouvert au public et aux nouvelles idées. «J'aime aussi le travail d'équipe et le partage des tâches.»

Concernant le réseau routier, celui-ci a indiqué que le projet d'asphaltage dans le Rang 1 aurait lieu cet automne. «Le projet a été accepté par le Ministère et nous avons reçu les soumissions. Il ne reste qu'à adopter notre règlement d'emprunt», souligne-t-il. La Municipalité investira près de 350 000 $ pour ces travaux et recevra une aide gouvernementale de l'ordre de 75% pour leurs réalisations.

Quant au chemin Gosford, M. Lamontagne a indiqué que la Municipalité préférait attendre à l'an prochain avec l'aide de subventions pour procéder à des travaux d'asphalte plutôt que de les réaliser à ses frais cette année.