Sections

Rendez-vous politico-économique le 30 août


Publié le 13 juillet 2017

La Chambre organise son premier rendez-vous politico-économique.

©Photo gracieuseté

Annuellement, la Chambre de commerce et d'industrie des Bois-Francs/Érable organise le souper du maire. Elle veut, dès la «rentrée», tester une nouvelle formule en orchestrant un grand rendez-vous politico-économique, «Vision globale, priorités locales».

Stéphane Forget a rappelé que la Fédération des Chambres de commerce regroupait 60 000 entreprises et gens d'affaires par ses 140 Chambres.
Photo TC Media - Hélène Ruel

Ainsi, le 30 août, à 18 heures, à la Place 4213, elle invitera les députés fédéral et provincial, Alain Rayes et Éric Lefebvre à s'asseoir en compagnie du PDG de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Stéphane Forget, les invitant à traiter des enjeux économiques. Ceux du Québec et ceux de la région.

La directrice générale de la Chambre, Josée Desharnais, souhaite que cette activité soit interactive. Qu'elle soit aussi utile pour les panellistes que pour les gens d'affaires.

«Les députés seront invités à traiter des enjeux et des dossiers sur lesquels ils travaillent. Et les gens dans la salle pourront aussi exprimer leur point de vue sur ce que devraient être ces enjeux. C'est un privilège que la Chambre offre aux uns et aux autres de pouvoir se rencontrer dans un contexte bien différent d'une campagne électorale», soutient Mme Desharnais.

Stéphane Forget sera de retour à Victoriaville, lui qui était venu au début de juin, parler du rôle de la Fédération ainsi que de celui des chambres locales. Il avait aussi esquissé un grand tour d'horizon de l'économie québécoise, des enjeux pour les PME.

Il campera le contexte du rendez-vous du 30 août en présentant sa vision globale. Les deux députés prendront successivement la parole.

Mme Desharnais s'attend à ce que les exposés soient plutôt brefs afin de laisser une grande place aux échanges. Elle s'attend aussi à ce que les discussions empruntent la formule 360, alors que M. Forget pourrait aussi adresser des questions aux députés.

«On sait que M. Rayes et M. Lefebvre travaillent main dans la main pour le développement économique des Bois-Francs et de L'Érable, de sorte que la rencontre se déroulera dans une atmosphère positive», souligne la directrice générale.

Elle dit que cette idée d'un rendez-vous politico-économique a mijoté à la suite du passage d'Alain Rayes de la mairie de Victoriaville à la fonction de député fédéral de Richmond-Arthabaska. Il avait exprimé le souhait de continuer à aller à la rencontre des gens d'affaires, le palier fédéral pouvant aussi soutenir leurs projets.

Selon les résultats obtenus, la Chambre inscrira cette nouvelle activité à son annuel calendrier.