Sections

«Un événement plus que rassembleur»

Nouvelle vision pour le Festival du cheval


Publié le 19 avril 2017

Dans l'ordre, le coordonnateur Alexandre Côté, le président Philippe Desharnais et les autres membres du comité, Line Gagné, Bruno Bizier, Laurier Chagnon et Stéphane De Billy. Absente lors de la photo, Daphné Brunet-Vigneau.

©TC Media - Claude Thibodeau

Un nouveau président, un coordonnateur très présent, une nouvelle vision stratégique, bref, le Festival du cheval poursuit sur sa lancée avec un souffle nouveau.

«Le Festival, avec une programmation diversifiée, vise à être un événement communautaire rassembleur, mettant en vedette des activités équestres et grand public», a souligné, d'entrée de jeu, l'un des membres du comité organisateur, Bruno Bizier, lors du lancement de la programmation, mercredi soir, dans les nouveaux locaux de la Boulangerie Lemieux.

Un événement plus que rassembleur pour les gens de notre ville et de notre région. On a mis la pédale à fond. Ce sera une année plus qu'intéressante pour les jeunes, les familles et les gens plus âgés

Alexandre Côté, coordonnateur du Festival du cheval

Alexandre Côté occupe le poste de coordonnateur.
TC Media - Claude Thibodeau

«Nous sommes fiers de vous présenter un événement plus que rassembleur pour les gens de notre ville et de notre région. On a mis la pédale à fond. Ce sera une année plus qu'intéressante pour les jeunes, les familles et les gens plus âgés», a fait valoir le coordonnateur Alexandre Côté.

Plusieurs nouveautés

D'abord, l'édition 2017 du Festival du cheval se déroulera du 8 au 11 juin sur les terrains adjacents à l'aréna Paul-de-La-Sablonnière.

Bien sûr, les chevaux y seront à l'honneur sur le site. «Avec une toute nouvelle version d'un chapiteau des races permettant ainsi aux visiteurs une proximité avec les animaux», a souligné le coordonnateur du Festival.

La vice-présidente de l'Association des cowboys extrêmes du Québec, Lysanne Boucher, invite à la découverte de ce nouveau sport.
TC Media - Claude Thibodeau

En plus de la tenue de deux rodéos professionnels et d'une compétition de baril 4D, le Festival du cheval innove avec une compétition, le dimanche, de Cowboys Extrêmes. «Un nouveau sport à découvrir. Il est très demandé, très populaire aux États-Unis et dans l'Ouest canadien. La compétition à Princeville affiche déjà complet avec plus de 40 cavaliers», a fait savoir Lysanne Boucher, vice-présidente de l'Association des cowboys extrêmes du Québec.

Le Festival du cheval apporte aussi un changement important en doublant la superficie de son chapiteau augmentée à 16 000 pieds carrés, permettant d'accueillir 2000 personnes. Un chapiteau qu'on installera, cette année, au centre du site.

Souper découverte, une famille à l'honneur

Le nouveau président Philippe Desharnais
TC Media - Claude Thibodeau

Le comité organisateur met aussi la table pour une nouvelle activité le vendredi, le souper découverte. «Une activité de style 5 à 7 corporatif où l'on souhaite que les entreprises invitent leurs employés pour une soirée spéciale qui permettra deux découvertes : une famille qui a marqué Princeville et la découverte des produits régionaux du Centre-du-Québec qui composeront le repas», a indiqué le président du Festival, Philippe Desharnais.

Cette année, l'organisation rendra hommage à la famille Lecours. «Une famille très impliquée dans le milieu, une famille qui a marqué la ville au fil des années et qui s'est fait connaître et reconnaître», a confié le président.

Cayouche et compagnie

La soirée à saveur country, le samedi, réunira deux grands noms, deux phénomènes, précise-t-on, Irvin Blais et Cayouche.

Dark Whiskey, un groupe country local, terminera la soirée.

Le Festival du cheval recevra aussi, le jeudi, Pépé et sa guitare ainsi que l'humoriste Mathieu Cyr.
William Bisson et son groupe rendront, de leur côté, un hommage à Bob Bissonnette.

Le vendredi, le groupe princevillois Handle with care animera le souper de sa musique, tandis qu'Alter Ego et Éric Masson suivront plus tard en soirée.

Autres activités

Le Festival du cheval conserve sa traditionnelle parade le samedi après-midi, suivie de la tire de chevaux, sans compter plusieurs spectacles musicaux mettant en scène des artistes country western de la région.

Les enfants pourront profiter aussi, du vendredi au dimanche, de la zone familiale avec jeux gonflables et fermette.

On célébrera aussi une messe country le dimanche matin à l'église St-Eusèbe.

«Dans la bonne direction»

Le maire Gilles Fortier estime que le Festival se dirige dans la bonne direction.
TC Media - Claude Thibodeau

Invité à prendre la parole, le maire de Princeville, Gilles Fortier, s'est dit heureux de constater cette nouvelle vision pour le Festival du cheval qui a connu, dans le passé, des années difficiles. «Mais nous avons toujours été là pour l'appuyer. Je pense que le Festival s'en va dans la bonne direction, a-t-il noté. Je pense qu'ils ont la bonne formule. Il faut aller de l'avant.»

Le Festival du cheval de Princeville, doté d'un budget de quelque 275 000 $, a attiré en moyenne, au cours des 10 dernières années, entre 20 000 et 25 000 visiteurs.

La programmation et toute l'information se retrouvent au www.festivalducheval.com.