Les professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec choisissent la FIQ

Période de changement d’allégeance syndicale

Publié le 23 mars 2017

Au terme du dépouillement des votes, qui s’est dérouléle 23 mars, les 5000 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec ont choisi la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ pour les représenter. « Nous sommes très heureuses d’accueillir près de 3000 nouvelles membres dans la région. Je leur dis : bienvenue chez vous! Nous sommes aussi très fières que nos membres actuelles aient réaffirmé leur allégeance, c’est une belle marque de confiance. L’ensemble des professionnelles en soins de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec disposera d’une voix forte et unique pour défendre leurs intérêts et ceux des patients du réseau de la santé », a déclaré la présidente de la FIQ, Régine Laurent.

« Pendant des mois, nous sommes allées à la rencontre des professionnelles en soins. Nous avons mené une campagne positive en présentant les avantages de faire partie de la FIQ, une organisation syndicale dédiée à 100 % aux professionnelles en soins. Nous leur avons présenté notre vision du syndicalisme, soit celle d’une organisation vouée à la défense de ses membres, mais également à celle des patients et du réseau de la santé. Nous sommes donc très enthousiastes qu’elles aient décidé d’embarquer avec nous », a indiqué la présidente du comité exécutif transitoire de FIQ - Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et Centre-du-Québec, madame Nathalie Perron.
Rappelons que la période de changement d’allégeance syndicale dans le réseau de la santé s’est terminée le 24 février dernier. Celle-ci a été forcée à la suite de la réforme du ministre Gaétan Barrette, dont la Loi 10 a provoqué la fusion de plusieurs établissements de santé partout au Québec.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ représente la vaste majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit les infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques oeuvrant dans les établissements publics québécois.