«C'est important de renouveler la gang!»


Publié le 20 mars 2017

Guy Bergeron et sa fille Kristina, Julie Pépin et son père Luc en compagnie de Jacynthe Vallée, directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu d'Arthabaska.

©Photo TC Media - Hélène Ruel

«Parce que l'hôpital fait partie de nos vies, qu'il faut que ça marche encore dans 25 ans, c'est important de renouveler la gang!», a dit Luc Pépin un des coprésidents d'honneur du prochain cocktail-bénéfice de la Fondation Hôtel-Dieu d'Arthabaska.

Il partage la coprésidence avec sa fille Julie, son associé Guy Bergeron et de Kristina, la fille de ce dernier, tous de l'entreprise BuroPro Citation.

Ces tandems «père-fille» veulent inciter les jeunes à s'engager, à soutenir les causes philanthropiques comme celle de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska.

Ils souhaitent qu'au cocktail-bénéfice du 3 mai, les mentors se fassent accompagner par des jeunes de moins de 35 ans. D'ailleurs, les billets seront offerts à moindres coûts au mentor qui invite un jeune à prendre part à l'activité.

«Renouveler la gang», comme dit M. Pépin, n'importe pas que pour la Fondation, mais aussi pour l'avenir de BuroPro Citation. L'entreprise s'apprête en effet à accueillir six nouveaux et jeunes actionnaires. Outre Julie et Kristina, l'équipe se composera de Stéphanie Roberge, Karine Toutant, Martin Laroche et Marc Perron. Ils se joindront aux «mentors» Guy Bergeron, Luc Pépin et Dave Morin. Le groupe exploitera les cinq succursales de Victoriaville, Drummondville, Saint-Hyacinthe, Beloeil et Granby.

Afin de se rendre plus attractif auprès des jeunes, le 33e cocktail-bénéfice se déroulera au Carré 150, dans deux locaux différents, dans le hall d'entrée et au cabaret Guy-Aubert, avec deux traiteurs Michel Camiré et Martin Girouard. Les convives pourront passer d'un lieu à l'autre, d'une atmosphère à une autre, tout au long de l'activité.

La Fondation doit pouvoir miser sur la relève, a indiqué sa directrice générale Jacynthe Vallée. Pendant toute l'année, la Fondation en fera le dénominateur commun de ses activités.

Elle l'a fait il y a quelques semaines en confiant à la docteure Deborah Monagan, à Bernard et à son fils Alexandre Boutin la présidence d'honneur de sa campagne 2017-2018.

Parce qu'elle a rayé le tournoi de golf de sa programmation d'activités, la Fondation espère que le cocktail-bénéfice lui rapportera au moins 90 000 $.

Au total, pour ce grand projet de réaménager 67 chambres de l'hôpital, la Fondation espère réunir la somme de 900 000 $, le projet nécessitant 2,5 millions $.

Un encan électronique devrait avoir lieu quelques jours avant le cocktail. On peut obtenir plus d'informations sur les activités et la Fondation au 819 357-6005 ou en consultant son www.fondationhda.com.