Centre de jour : la MRC de L'Érable assurera le transport des bénéficiaires

En attendant le soutien du CIUSSS

Publié le 19 mai 2015
La MRC de L’Érable a choisi d’assurer la continuité du transport des bénéficiaires au centre de jour de son territoire, situé à Plessisville. (Photo gracieuseté)

PLESSISVILLE. Dans la foulée des coupures gouvernementales et de la réorganisation du CSSS d’Arthabaska-et-de-l’Érable en CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, la MRC de L’Érable a choisi en séance du conseil d’assurer la continuité du transport des bénéficiaires au centre de jour de son territoire, situé à Plessisville.

«Depuis avril dernier, le CSSS Arthabaska-Érable n’assure plus le transport des usagers vers le centre de jour situé à Plessisville. Or, plusieurs usagers proviennent des municipalités environnantes et n’ont pas les ressources pour se déplacer à Plessisville. Devant l’urgence de la situation, le conseil a donc pris la décision que le service de transport collectif de la MRC prenne le relais du CSSS afin d’assurer le transport des bénéficiaires vers le centre de jour, et ce, à compter du 1er juin», a déclaré le directeur général de la MRC, Rick Lavergne.

«Le conseil demande toutefois une contribution financière et technique au CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec pour assurer ce service qui, dû aux besoins spécifiques de la clientèle, dépasse notre mandat habituel de transport collectif», d’ajouter M. Lavergne.

« Le CIUSSS fournit actuellement le transport qu’aux bénéficiaires provenant de Plessisville et de Princeville. Ceux des neuf autres municipalités de notre territoire devaient se débrouiller par leurs propres moyens, ce qui occasionnait une situation d’iniquité», a précisé M. Lavergne.

À propos des centres de jour dans la MRC

Les centres de jour visent à maintenir l’autonomie des personnes vieillissantes par des activités de prévention et des activités thérapeutiques, permettant du même coup d’offrir un répit aux proches aidants.

Depuis le 1er avril dernier, seul le centre de jour de Plessisville demeure en activité, ceux de Lyster et de Saint-Ferdinand ayant cessé leurs activités. Par ailleurs, le CIUSSS n’assure plus le transport des usagers de neuf municipalités de la MRC vers le centre de jour de Plessisville.