Deux revers, mais un meilleur rendement

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Tigres traversent un passage à vide. Dimanche dernier, ils ont essuyé une quatrième défaite successive, s'inclinant 3 à 1 devant l'Armada de Blanville-Boisbriand. Toutefois, comparativement au week-end précédent, les félins ont vendu chèrement leur peau.

Le pilote des Victoriavillois, Yanick Jean, a confié que sa troupe a bien mieux performé vendredi à Drummondville et dimanche à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault que lors de ses deux revers contre le Drakkar de Baie-Comeau et le Phoenix de Sherbrooke.

Un facteur qu’il a particulièrement apprécié est le jeu physique de ses protégés. Contre Blainville-Boisbriand, ils ont distribué 20 coups d’épaule, en plus de rester dans la légalité. De plus, Jean a souligné que cet aspect dans le jeu de ses Tigres faisait défaut à domicile, ce qui est tout le contraire sur les patinoires adverses.

«On n’était pas capable de compléter un match physique en entier à Victoriaville. En troisième période (dimanche), ça nous a permis de gagner du momentum et on a passé quasiment les 20 minutes dans leur zone. Si on continue dans cette veine, les résultats vont venir, il n’y a aucun doute», a-t-il lancé.

De bons mots pour Lajoie

Par ailleurs, les Tigres avaient rappelé le gardien Charles-Olivier Lajoie, qui a remplacé Brandon Whitney, blessé. Celui qui défend les couleurs de l’Arctic de Saint-Léonard dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec a accordé seulement deux buts sur 24 tirs.

«Au début, j’étais stressé, mais j’ai bien réussi à gérer la pression. On a surtout bien joué en équipe, surtout en troisième période. Plus la rencontre avançait, plus je me sentais bien», a-t-il commenté.

De plus, il espère que cette performance lui a valu des points aux yeux de Yanick Jean. L’entraîneur n’a d’ailleurs pas hésité à le féliciter pour cette occasion spéciale.

«Ce n’était pas une situation facile pour lui. Il avait le mandat pour son premier départ de stopper la meilleure formation au Canada. J’ai aimé son calme lorsqu’à quelques moments tôt dans la partie, l’Armada bourdonnait dans notre territoire. C’est assurément un point positif», a-t-il laissé entendre.

Ça regarde mal dans le cas de Filiatrault

Parlant de Whitney, le gardien format géant des Tigres devrait être de retour dans l’alignement cette semaine, a fait savoir Jean. «Sa condition est évaluée au jour le jour. On va l’évaluer à notre retour au bureau mardi (29 octobre), mais on ne parle pas d’une absence à long terme.»

Toutefois, il n’a pas tenu le même discours au sujet d’Alex Filiatrault, qui a quitté le duel de dimanche en troisième période après que son genou soit entré en contact avec celui d’un adversaire. «Ce n’est pas de bonnes nouvelles dans son cas», a-t-il simplement soulevé.

Il y a donc fort à parier que le vétéran défenseur devra s’absenter pour une longue période. Il ne sera vraisemblablement pas à son poste pour la prochaine semaine des Tigres, qui disputeront trois matchs en quatre soirs. Ils recevront les Olympiques de Gatineau, jeudi, ainsi que les Cataractes de Shawinigan, vendredi. Enfin, ils seront du côté de Rimouski, dimanche après-midi, pour y croiser le fer avec l’Océanic.

Organisations: Drakkar de Baie-Comeau, Ligue de hockey junior AAA du Québec

Lieux géographiques: Drummondville, Victoriaville, Canada Cataractes de Shawinigan Rimouski

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Guy Huot
    28 octobre 2013 - 16:27

    Un 4e revers consécutif: pas très réjouissant, direz-vous avec raison. Mais, signe encourageant, les Tigres sont restés dans le match jusqu'à la toute fin contre l'équipe qui domine le classement général: tirant de l'arrière 2-1, ils se sont faits compter un 3e but dans un filet désert, jouant le tout pour le tout... et ils avaient dominé leur adversaire 17-4 au chapitre des tirs au but en 3e période... pas chanceux, finalement. Leur implication physique fut à la hauteur des attentes de leur instructeur: 20 coups d'épaule distribués et moins de visites au banc des pénalités. Le gros Johnston semble s'être réveillé, lui aussi: une bagarre en 2e et une échauffourée en 3e... L'avantage numérique a été 1 en 3... pas si mal. Filiatrault encore sur le dos... peut-on lui trouver un remplaçant définitif: un joueur toujours à l'infirmerie, c'est pas de service pour une équipe... Il y a donc de l'espoir pour nos Tigres, mais c'est Gatineau qui s'en vient: ce ne sera pas évident, même si on les a battus 2-1, chez eux, le 10 octobre.