Danault fera tout pour faire sa niche

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Phillip Danault ne chôme pas durant la période estivale. S’entraînant à temps plein avec Marco Picotte depuis un mois, il se dit prêt à tout donner pour faire sa niche, que ce soit dans la Ligue américaine… ou la Ligue nationale.

Phillip Danault se prépare en vue de la prochaine saison de hockey, lui qui ne sait toujours pas quel uniforme il revêtira en septembre.

«Pour l’instant, mon entraînement se passe super bien. Même que je pratique avec Daniel Fréchette (l’entraîneur des gardiens du but des Tigres). Je ne suis pas capable d’arrêter», a lancé le Victoriavillois.

Pour l’instant, personne ne peut prédire où Danault se retrouvera l’an prochain. Cependant, il serait peu probable de le revoir avec les Wildcats de Moncton dans la Ligue de hockey junior du Québec.

Le principal intéressé ne se préoccupe pas pour l’instant de chandail qu’il revêtira en septembre. Une chose est sûre, c’est qu’il ne veut pas brûler les étapes.

«C’est sûr que je vais m’essayer avec les Hawks, sinon ce sera Rockford (Icehogs), il n’y a pas de problème là. Je vais tout tenter pour faire le grand saut, a-t-il affirmé. Toutefois, je ne veux pas sauter les étapes. Ça a été l’une de mes erreurs dans ma carrière. Lorsque j’ai été repêché, j’ai tout de suite voulu passer à un autre niveau et j’ai connu une baisse de régime par la suite. Je vais plutôt y aller une étape à la fois, en plus de travailler fort, comme auparavant. Je ne changerai pas de plan», a-t-il expliqué.

De plus, peu importe sa destination, il a un objectif bien précis. «Je veux m’imposer et prendre ma place dans l’alignement», a-t-il confié.

Les Hawks en 7!

Choix de premier tour (26e au total) lors de l’encan de 2011, Phillip Danault suit assidument l’équipe qui l’a repêché, les Blackhawks de Chicago, qui croisent présentement le fer avec les Bruins de Boston en finale de la Coupe Stanley. «Je suis tous leurs matchs. Cette finale sera aussi éprouvante pour Chicago que pour Boston», a-t-il commenté.

Bien qu’il ait un parti pris, l’aspect physique sera la clé de cette série, selon l’attaquant de 20 ans. «Les deux formations sont en mesure d’apporter beaucoup de robustesse. Même Chicago, malgré le fait qu’ils sont moins lourds. De l’autre côté, Chara (Zdeno) et Lucic (Milan) sont vraiment imposants», a-t-il noté, ajoutant que les Hawks soulèveraient le précieux trophée en sept rencontres, lorsque l’animateur du Festival des fromages fins de Victoriaville, Patrick Marsolais, lui a posé la question.

Organisations: Ligue de hockey junior du Québec, Blackhawks de Chicago, Zdeno

Lieux géographiques: Chicago, Boston, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires