Les Tigres se paient le Rocket

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme ils l’avaient fait face aux Wildcats de Moncton la veille, les Tigres de Victoriaville se sont payé une formation qui connaissait du succès, samedi après-midi, à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault, devant 2 766 spectateurs.

Les Tigres ont freiné à quatre la séquence victorieuse du Rocket, avec une victoire de 4 à 1, samedi après-midi, à l'Amphithéâtre Gilbert-Perreault.

Les félins ont poursuivi leur travail dans les trois zones de la surface glacée en troisième période et ils ont ainsi récolté une deuxième victoire d’affilée, celle-ci au compte de 4 à 1. Ces deux gains sont également une douce revanche, puisqu’il y a peine une semaine, la troupe de Yanick Jean s’était inclinée devant ces deux mêmes formations.

Le Rocket a tenté de déstabiliser son adversaire en jouant la carte de la robustesse, mais elle a toutefois été prise à son propre jeu, tombant dans l’indiscipline. Par exemple, Jack Neuvins a voulu s’en rendre à Jonathan Diaby, mais ce dernier n’a pas bronché.

Malgré un ralentissement en troisième au chapitre des tirs, les Tigres ont tout de même eu l’avantage 32 à 31, tout en touchant la cible à deux reprises en supériorité numérique. De plus, les Victoriavillois ont blanchi le Rocket en quatre tentatives.

Les Tigres auront une dure semaine à compter de mardi, disputant quatre matchs en six jours. Le tout commence à Sherbrooke contre le Phoenix, avant de revenir à la maison pour recevoir l’Océanic. Ils reprendront la route vendredi avec un duel contre le Drakkar de Baie-Comeau, pour finalement affronter le Phoenix à domicile, dimanche.

Organisations: Drakkar de Baie-Comeau

Lieux géographiques: Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • observateur 1
    08 décembre 2012 - 20:00

    Encore Dutil manque le bateau.Quand les joueurs des Tigres se font rudoyers Dutil S OCUPE DU NO 27 ET L EMPECHE DE DEFENDRENT SES COEQUIPIERS.Desolant comme travailleur sur la glace le superviseur doit voir les meme choses que plusieur voient merci