Une pluie de bagarres à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Tigres avaient certainement des comptes à régler avec les Wildcats ce soir, car une pluie de bagarres est tombée sur l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault. Cela n’a toutefois pas empêché les félins d’accentuer leur avance au pointage. Après 40 minutes de jeu, les hommes de Yanick Jean mènent 4 à 1.

Tommy Veilleux a eu facilement le dessus sur son opposant Christophe Lalonde des Wildcats.

Le tout a débuté avec Carl-Antoine Delisle, qui a jeté les gants face à James Melindy. Le combat semblait au départ inégal, puisque Delisle (5 pieds 11 pouces) avait devant lui un gaillard de 6 pieds et 2 pouces, ce qui n’a pas empêché le numéro 18 de livrer une solide prestation.

Cela a semblé donner des ailes aux Tigres, car dès la reprise du jeu, Troy Vance a ajouté à l’avance des locaux avec son 3e, sur des aides de Phillip Danault et de William Cochrane.

Tommy Veilleux a participé à la danse en croisant le fer avec Christophe Lalonde, qu’il a envoyé au tapis avec une solide droite. Le nouveau venu des Tigres, Sawyer Hannay, qui porte le numéro 27, a lui aussi voulu faire bonne impression en se battant contre Kyle Haas. Hannay a facilement eu le dessus sur son opposant.

Les Tigres ont également été efficaces en désavantage numérique, écoulant deux doubles supériorités aux Wildcats, qui sont d’ailleurs 0 en 5 après 40 minutes de jeu. Cependant, Moncton a le dessus 23 à 18 au chapitre des lancers.

 

**Bloc-notes

Philippe Maillet a été nommé joueur offensif du mois de novembre, tandis que Jonathan Diaby a reçu l’honneur côté défensif.

Pour sa part, Tommy Veilleux a été couronné joueur le plus acharné du mois de novembre.

Lorsque les Tigres mènent après deux périodes, ils ont un dossier de 8-2-1-0, tandis que les Wildcats, lorsqu’ils tirent de l’arrière, démontrent une fiche de 3 victoires et 6 défaites.

Lieux géographiques: Moncton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires