Le Titan a pris sa vitesse de croisière

Benoît Plamondon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après avoir connu un début de saison en dents de scie, le Titan de Princeville a pris sa vitesse de croisière. Les protégés de Mario Roy se sont hissés, au cours des dernières semaines, parmi les meilleures formations de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

(photo : Sandra Charette)

Leur fiche de huit victoires et quatre défaites a permis à la formation de l’Érable de grimper au quatrième échelon au sein du circuit Morency. Le week-end dernier, les champions en titre de la coupe Napa ont poursuivi sur leur lancée.

Ils ont d’abord pris la mesure des Loups de La Tuque par le pointage de 2 à 1 au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière, savourant, par la même occasion, une quatrième victoire consécutive. Deux jours plus tard, alors que les Condors de Kahnawake étaient de passage en sol princevillois, le Titan a essuyé un revers crève-cœur de 5 à 4, en prolongation.

«Mais nous étions à quatre secondes d’une victoire», a lancé Roy, faisant référence au but égalisateur inscrit par les Condors. Les Princevillois évoluaient à court de deux joueurs au cours de cette séquence, alors que les Condors avaient retiré leur gardien de but.

Roy, après cette rencontre, n’a pas caché qu’il n’était pas en accord avec plusieurs appels de l’officiel Dominic Tessier. Il considère que ses protégés n’ont pas été indisciplinés, mais qu’ils ont plutôt été victimes d’appels douteux. «Lorsque Jean-Philippe Caron a reçu un coup de bâton, il semblait avoir été victime d’une importante fracture. Dès que l’arbitre a levé le bras, il s’est mis à rire. On ne peut rien y faire. Dans ce genre de situation, tu ramasses ton point et tu regardes en avant. On s’est quand même battu jusqu’à la fin. Nous avons récolté trois points sur quatre, ce week-end. On continue de progresser», a-t-il partagé.

Roy se réjouit du récent rendement de son équipe qui, malgré les nombreux absents, réussit à connaître du succès. La suite des choses s’annonce prometteuse, considérant le retour prochain d’Alexandre Durette. Victime d’une fracture à un tibia lors du calendrier hors-concours, on lui a retiré son plâtre, la semaine dernière. Il devrait sauter sur la glace cette semaine. On entrevoit un retour au jeu en novembre.

Un rendement irréprochable

Si le Titan affiche un rendement moyen en supériorité numérique (15,63%) depuis l’ouverture de la campagne, sa tenue en infériorité numérique est impressionnante. Encore le week-end dernier, les protégés de Mario Roy ont donné des maux de tête à l’adversaire dans cette circonstance.

Non seulement ils occupent le troisième meilleur rendement dans la LHJAAAQ à ce chapitre (83,56%), ils sont également une menace offensive à court d'un homme.

Vincent Marcoux, dimanche, a inscrit son quatrième but en désavantage numérique cette saison. L’entraîneur-chef se réjouit de sa brigade, qui maîtrise cette facette du jeu de façon remarquable depuis le début de la campagne.

«Les gars font preuve d’intelligence. Ils se complètent bien. C’est une facette importante de notre jeu depuis le début de la saison», a souligné Roy.

Deux bons tests

Fort de cette récolte de trois points le week-end dernier, le Titan se butera à deux bons tests, la fin de semaine prochaine. Vendredi, il sera de passage au domicile des Inouk de Granby, qui trône au sommet de la division David-Perron.

Le Victoriavillois Pierre-Olivier Marcoux contribue largement au succès de son équipe depuis l’ouverture de la campagne. Il a inscrit 12 buts et récolté neuf passes en 15 sorties.

Le lendemain, le Titan accueillera les Maroons de Lachine au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière. Cette formation présente un dossier identique à celui des Princevillois. «Ce sera de bons tests, donc une belle occasion de s’évaluer», a conclu Roy.

Organisations: Titan, Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière

Lieux géographiques: Circuit Morency, Loups de La Tuque, LHJAAAQ

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires