Honzik saute enfin sur la patinoire

Ghyslain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il pourrait reprendre l'action à la mi-novembre

David Honzik n'a toujours pas endossé l'uniforme de sa nouvelle équipe. Sa blessure à l'épaule tarde à guérir, si bien qu'on s'attend maintenant à ce qu'il reprenne l'action seulement à la mi-novembre.

David Honzik vient à peine de commencer à s'entraîner sur la surface glacée. Sa blessure à l'épaule tarde à guérir. (photo d'archives : Martin Laroche)

Initialement, les dirigeants des Screaming Eagles du Cap-Breton croyaient compter sur ses services à la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre.

La réhabilitation du gardien de but tchèque s'avère toutefois plus longue. Il se remet difficilement d'une opération à l'épaule subie, en juin dernier, dans son pays natal.

«Il a commencé à s'entraîner en solitaire vendredi dernier (5 octobre). Il devrait pouvoir se joindre aux entraînements réguliers de l'équipe dans les prochains jours. C'est le médecin qui aura le dernier mot. Nous attendons qu'il donne le feu vert», a résumé le directeur général des Eagles, Pierre Roux.

Un autre ancien porte-couleurs des Tigres évoluant au Cap-Breton, le capitaine Simon Darveau, est présentement sur la touche. Il a été blessé lors du récent voyage de la formation. Il a raté cinq des neuf premiers matchs de l'équipe. Roux s'est contenté de dire qu'il s'agit d'une blessure mineure et que son retour s'avère imminent.

En ce début de saison, les Eagles ont été confrontés à un calendrier particulièrement exigeant. L'équipe a récemment mis fin à une séquence de 7 rencontres en 14 jours à l'extérieur de son domicile.

«Il s'agit de l'un des plus longs voyages de notre histoire, a fait remarquer Pierre Roux. Il faut préciser que même lors des affrontements à l'intérieur de notre division, nous devons quitter notre domicile la veille. Considérant cette portion éreintante du calendrier, nous sommes satisfaits de notre rendement. Il faut dire que nous avons disputé plusieurs rencontres sans notre capitaine et nous n'alignons toujours pas un patineur européen.»

Si les Screaming Eagles misent encore cette année sur l'un des clubs les plus jeunes du circuit Courteau, ils alignent en William Carrier l'un des meilleurs joueurs de la ligue.

Le patineur de 18 ans connaît un début de saison canon. Il a inscrit 5 buts et 11 passes à ses 9 premières rencontres.

«Il a fait preuve de maturité au cours de l'été, a vanté Pierre Roux. Il a perdu 17 livres. Il est arrivé au sommet de sa forme. Admissible au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, c'est un joueur, s'il poursuit sa progression, qui pourrait être réclamé en première ronde. Du moins, il a le potentiel pour réaliser cet exploit.»

Les amateurs de la région pourront voir Carrier et les Eagles à l'œuvre, le vendredi 9 novembre à 19 h, à l'Amphithéâtre Gilbert-Perreault. Il s'agira de la seule visite de cette formation des Maritimes à Victoriaville cette saison.

Organisations: Ligue nationale de hockey, Amphithéâtre Gilbert-Perreault

Lieux géographiques: Circuit Courteau, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires