Les plongeons refont surface

Benoît Plamondon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’entraîneur-chef des Tigres, Yanick Jean, n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer son désarroi à l’issue de la défaite de 2 à 1 des siens, samedi, à Drummondville.

Yanick Jean en compagnie de son adjoint, Carl Mallette

Le pilote de l’équipe n’en avait pas contre la performance des siens, ni contre les officiels. Jean a plutôt tancé vertement les joueurs des Voltigeurs qui, selon lui, ont abusé du «plongeon». D’ailleurs, l’entraîneur estime que la pénalité octroyée à Jean-François Leblanc en début de troisième période pour avoir fait trébucher est une conséquence directe d’un plongeon. Les Voltigeurs ont nivelé les chances sur cette supériorité numérique.

«C’est vraiment dommage de voir qu’il y a encore des joueurs qui pratiquent le plongeon dans la ligue. Ils mettent, ni plus ni moins, les arbitres dans l’embarras», a pesté Jean. «La pénalité de Jean-François (Leblanc) est une vraie farce», a-t-il ajouté.

Yanick Jean dit avoir exprimé son mécontentement à cet égard aux officiels Jonathan Trudel et Mathieu Bergeron. «Mais ils étaient entre l’arbre et l’écorce. Ce n’est pas leur faute», a-t-il précisé.

Le pilote des Tigres estime que les arbitres n’y sont pour rien. Ce sont plutôt aux joueurs adverses à faire preuve d’un plus grand respect pour leur sport, selon lui. «On n’accepte pas cela chez les Tigres. À preuve, on n’écope jamais de ce genre de pénalités», a-t-il dit.

Jean, conscient qu'il pourrait s’exposer à une amende avec cette sortie en règle, précise qu’il ne s’agit pas d’une critique à l’endroit des officiels, mais plutôt d’une sortie visant à mettre un terme aux plongeons.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il fait une telle sortie publique. En 2009, lui et Patrick Roy avaient accusé les joueurs des Voltigeurs de Drummondville et des Cataractes de Shawinigan d’abuser de cette pratique. Puis, en 2011, il avait pointé du doigt Charles Hudon, des Saguenéens de Chicoutimi, pour la même raison.

«Ce soir, ça a changé complètement le déroulement du match. C’est déplorable», a-t-il partagé.

Quant au rendement de ses protégés, il s’est dit très satisfait de l’effort fourni. «Ils ont vidé complètement le réservoir», a-t-il lancé, précisant qu’il n’était pas inquiet que son équipe soit toujours en quête d'une première victoire sur les patinoires adverses cette saison, et ce, en six sorties à l'extérieur de son domicile. «Ça ne m’inquiète pas parce que nous alignons les bonnes performances. L’effort et l’éthique de travail sont au rendez-vous. En jouant comme cela, la victoire viendra. Ça fait partie du processus», a-t-il ajouté.

Jean s’est dit impressionné par les débuts de Guillaume Decelles dans la LHJMQ. À son premier départ en carrière, il a repoussé 37 des 39 tirs reçus face aux Voltigeurs. Il a été élu la première étoile du match. «Il s’était bien préparé pour ce match. C’est la recette du succès», a exprimé l’entraîneur.

Les Tigres bénéficieront maintenant de deux jours de congé. «On vient de terminer l’une des pires séquences de notre calendrier (quatre matchs en cinq soirs). Ce sera deux jours de congé bien mérité», a-t-il conclu, précisant que son équipe a récolté quatre points sur une possibilité de huit au cours de cette séquence, ce qui n’est pas si mal dans les circonstances.

Les félins reprendront l’action à domicile, mercredi. Philippe Maillet, qui a raté les trois derniers matchs des siens, pourrait effectuer un retour au jeu.

Organisations: Leblanc

Lieux géographiques: Cataractes de Shawinigan, Chicoutimi, LHJMQ

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Raph
    08 octobre 2012 - 08:33

    Le règlement pour faire basculer existe depuis au moins 2009. Il faut que le joueur fasse une jambette par derrière et qu'il renverse l'adversaire à l'aide de son bras. Le problème, c'est que Hudon et Brouillard ce sont tout simplement échangé un coup d'épaule et Hudon a eu le meilleur. Aucune pénalité n'aurait dû être appelé sur ce jeu. Sans oublier que la pénalité à Leblanc en début de 3e qui était une pure invention ... Résultat, les Voltigeurs ont marqués 1 but sur chacune de ces avantage numérique pour se sauver avec une victoire de 2-1 !!!! Sans ces appels ridicules, on parlerait d'une victoire de 1-0 des Tigres avec une performance extraordinaire de Decelles qui aurait enregistré un jeu blanc à son premier départ dans la LHJMQ ! En terminant, la ligue doit faire quelque chose avec les plongeons. J'étais content de voir que Yanick Jean en ait fait mention. C'est de l'anti-sportif pur et simple.

  • Claude Corbeil
    07 octobre 2012 - 18:45

    Le 5 minutes a Hudon est un nouveau reglement depuis l,an passée Souvenez-vous on la commencer aussi dans la NHL Subban avait été suspendu un match C'ets un geste tres dangereux,alors svp soit serieux,pas un getse anodin Mais tu as raison qu'il y a eu des 2 bizarres,celle de Leblanc et celle d'Ayotte devant le net pendant un PP de Victo,tout le monde se demandait quM'est qu'i, avait bien pu faire pour son deux

  • Claude Roy
    06 octobre 2012 - 23:05

    Notre gardien a volé les voltigeurs durant les 2 premières périodes et la performance lamentable des arbitres surtout en troisième période a fait basculé la partie du côté des voltigeurs. La punition sur Leblanc était une décision lamentable. Tant qu'à la punition à Hudon, il méritait un 2 minutes et encore en fin de partie, on ferme souvent les yeux mais 5 minutes, c'était injustifié et ils ont tout simplement donné la partie aux voltigeurs. En plus en deuxième, on a assisté à une punition de foule, un contact entre 2 joueurs et le joueur des voltigeurs tombe, la foule hurle et 2 secondes plus tard l'officiel lève le bras et pénalise le joueur des tigres, tout simplement désolant. J'aurais accepté une défaite compte tenu d'une quatrième partie en 5 jours mais se faire voler de la sorte par un mauvais arbitrage est innacceptable dans une ligue supposément sérieuse. Claude Roy