Certains joueurs doivent s'ajuster à de nouveaux rôles

Ghyslain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Mario Roy n'est pas inquiet du rendement en dents de scie de l'équipe

Plusieurs raisons expliquent que le Titan de Princeville tarde à prendre son rythme, à jouer avec l'aplomb qu'on lui connaît.

Certains joueurs du Titan doivent composer avec de nouveaux rôles. Pour Mario Roy, ça explique, en partie du moins, l'inconstance de l'équipe depuis le début de la campagne. (photo : Sandra Charette)

Depuis le commencement de la saison, Mario Roy n'a pas bénéficié d'un alignement complet. De nombreux joueurs ont été blessés et quelques-uns ont été suspendus.

Au-delà de ces impondérables, le pilote du Titan a fait remarquer que les recrues de la dernière campagne doivent se familiariser à de nouveaux rôles. Certains doivent composer avec des attentes plus élevées.

«C'est un processus normal, a souligné Roy. Ce n'est rien d'inquiétant, même que notre fiche est respectable (quatre victoires et trois défaites) dans les circonstances. Les suspensions et les blessures ont ralenti notre rythme. Tôt ou tard, ça se replacera. C'est préférable que ça survienne en début de saison. Ça permet à d'autres joueurs d'emmagasiner de l'expérience.»

Avec les retours au jeu de Kevin Boissonneault, Matthieu Roy et Marc-Antoine Lessard, seul Alexandre Durette manquera à l'appel. Le vétéran de 20 ans se remet d'une fracture au péroné, subie durant le calendrier préparatoire.

Les médecins devraient lui retirer son plâtre dans les prochains jours. Si les radiographies confirment sa guérison, il pourrait, comme prévu, être inséré dans l'alignement à la mi-octobre. «Sa réhabilitation semble suivre son cours, mais nous agirons avec prudence. En santé, Alexandre aura un impact immédiat au sein de notre formation», a commenté Mario Roy.

Après un arrêt au domicile des Condors de Kahnawake, vendredi (28 septembre), le Titan sera de retour devant ses partisans, le dimanche 30 septembre à 16 h, alors que les Braves de Valleyfield seront les visiteurs au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière.

Au moment d'écrire ces lignes, Roy n'avait pas annoncé l'identité de ses gardiens de but pour ces deux rencontres. Depuis le commencement de la campagne, Charles-Étienne Martin et Philippe-Alexandre Vinette se sont partagé le travail.

D'ici la période des fêtes, les deux cerbères verront de l'action. «Sans que ce soit une utilisation équitable, il est important que les deux gardiens jouent. On verra la progression de chacun aux fêtes et on prendra les décisions qui s'imposent à ce moment», a laissé entendre l'entraîneur en terminant.

Organisations: Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires