Bibeau voit la lumière au bout du tunnel

Ghyslain Chauvette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bien que plusieurs amateurs semblent sceptiques relativement à la relance du Rocket de l’île-du-Prince-Édouard, le gardien de but Antoine Bibeau fait preuve d’optimisme à l’aube de la prochaine saison. Il estime même que la formation des Maritimes pourrait causer des surprises.

Antoine Bibeau estime que le Rocket pourrait causer des surprises cette saison dans la LHJMQ. (photo d’archives : Facebook)

«Je suis persuadé que nous allons quitter la cave du classement, a-t-il avancé, faisant référence à la dernière campagne où l’équipe a terminé au dernier rang du circuit, étant par le fait même écartée d’une place en séries. Nous alignons encore de jeunes joueurs, mais nous bénéficions d’une plus grande profondeur que l’an dernier. Nous formons un bon groupe, un bon mélange de recrues et de vétérans.»

Il croit que le Rocket pourra rivaliser avec la majorité des équipes de sa division. «Les Sea Dogs et les Screaming Eagles seront à notre portée. Nous venons de battre le Titan lors d’un match préparatoire et nous avons toujours été la bête noire des Wildcats. Bref, contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, nous pourrions brouiller les cartes», a avancé le cerbère victoriavillois.

Ce dernier, comme l’an dernier, devrait jouer les seconds violons derrière Maxime Lagacé. Par contre, il a la ferme intention de forcer la main des entraîneurs.

«Ça a bien été durant le camp d’entraînement et si je connais le début de saison espéré, je m’attends à voir de l’action régulièrement. J’ignore quels sont les plans des dirigeants. À la fin de la dernière campagne, ils m’ont laissé entendre qu’ils choisiront entre moi et Maxime à la période des fêtes. D’ici ce temps, je veux gagner leur confiance», a-t-il fait valoir en guise de conclusion.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires