«À mon tour de redonner»

Benoît Plamondon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Certains joueurs marquent profondément l'histoire de leur équipe lors de leur séjour au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Certains le font par leurs performances sur la glace alors que d'autres y parviennent grâce à leur personnalité colorée ou leur engagement au sein de la communauté.

Kevin Poulin et Jason Demers

Le contraire est aussi vrai. Le stage junior est souvent un tournant dans la jeune carrière d'un athlète, si bien que quelques-uns demeurent attachés à leur ancienne formation. Chez les Tigres, c'est le cas de Matthew Lombardi. Le Montréalais de 30 ans, membre des Maple Leafs de Toronto, est aujourd'hui l'un des actionnaires des félins. Carl Mallette s'est aussi joint au personnel d'entraîneurs, récemment, après avoir évolué au sein de l'équipe au début des années 2000.

Voyant l'intérêt de ses anciens porte-couleurs de rester en contact avec l'équipe, l'organisation des Tigres a créé les programmes Implic et Implic Pro, récemment.

«Ce programme permet aux anciens de s'impliquer au sein de l'équipe, et ce, de quelque façon que ce soit», a exprimé le président Éric Bernier. Que ce soit par l'entremise d'un engagement humain, comme celui du policier Marc-André Gaudet ou d'Alexandre Fortin, ou monétaire, comme le font Jason Demers et Kevin Poulin, notamment, ce nouveau programme permettra à la fois aux Tigres de prospérer en plus d'aider les plus démunis.

«Se sachant choyé de pouvoir vivre du hockey, Jason Demers nous a contactés après la fin de son stage junior puisqu'il voulait redonner aux gens de Victo. Il a alors décidé d'acheter des billets pour remettre aux enfants défavorisés. Quelque temps après, Kevin Poulin a fait la même chose. Ces initiatives nous ont donné l'idée de créer Implic. On espère que cela fera boule de neige à travers la ligue. Ça me rend fier de voir les anciens revenir dans le giron de l'organisation», a poursuivi le président Bernier.

En fait, ce n'est pas d'hier que Jason Demers, aujourd'hui avec les Sharks de San Jose, a le cœur sur la main. Lors de son séjour à Victoriaville, il avait d'ailleurs invité une famille dans le besoin à passer Noël chez les Demers, à Québec.

«J'ai un fort sentiment d'appartenance envers Victo. Je suis aussi chanceux de vivre de ma passion. C'est important pour moi de redonner un peu», a lancé le défenseur de 24 ans.

Kevin Poulin, quant à lui, s'estime privilégié de gagner sa vie au sein de l'organisation des Islanders de New York. Il croit tout naturel de redonner aux gens des Bois-Francs, qui l'ont supporté tout au long de son stage junior. «Ce n'est pas tout le monde qui a les moyens de se payer des billets pour le hockey. J'ai donc décidé d'aider un peu. Rien ne vaut de voir un jeune sourire en assistant à un match de hockey. Au cours de mon passage avec les Tigres, les gens ont payé pour venir nous voir jouer. C'est maintenant à mon tour de redonner», a-t-il partagé.

Poulin, d'ailleurs, tiendra, pour la deuxième année consécutive, une école de gardiens de but à Princeville, en août prochain, en compagnie de son complice Daniel Fréchette, entraîneur des gardiens de but chez les Tigres.

Ce programme a été lancé officiellement mardi soir dernier, à la Cage aux sports de Victoriaville. Plusieurs amateurs étaient présents ainsi que le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau.

Les Tigres ont aussi profité de l'occasion pour présenter les membres du comité responsable de l'organisation du Défi mondial des moins de 17 ans, qui se tiendra en décembre, à Victoriaville et à Drummondville.

Carl Mallette agira comme coordonnateur de l'événement. Il en sera à une première expérience du genre. «Je n'ai jamais organisé un événement aussi gros. Ce sera un beau défi», a-t-il dit, lui qui avait pris part au Défi mondial lorsqu'il était âgé de 16 ans.

Guillaume St-Denis agira comme responsable des opérations hockey. Philippe Martel (directeur de l'administration), François Charest (directeur de la campagne de financement), Danie Cantin, Guy Bergeron et Patrick Hémond (responsables de la campagne de financement du hockey mineur), Éric Gardner (directeur des transports), Alexandre Fortin (directeur des bénévoles), Stéphanie Allard (directrice de l'hébergement), André Pépin (directeur du protocole et de la logistique), Sébastien Doyon (responsable des médias) ainsi que Christine St-Pierre (représentante de la Ville de Victoriaville) compléteront l'équipe.

L'organisation du Défi mondial est à la recherche de bénévoles. Les personnes intéressées peuvent s'inscrire au www.tigresvictoriaville.com ou en composant le 819 758-6353.

«Une saison importante»

Lors de cette soirée, le directeur général Jérôme Mésonéro a parlé des attentes de la direction de l'équipe face à la prochaine saison. Il estime que sa formation doit rebondir, après une sortie expéditive en première ronde le printemps dernier face au Drakkar de Baie-Comeau.

«Il s'agit d'une saison importante. On doit trouver une façon de rebondir», a-t-il dit. Il a également parlé de la période de «transition» dans laquelle se trouvait l'équipe à la suite du repêchage. «Nous avons échangé quelques vétérans pour refaire le plein d'espoirs. En fait, nous avons usé de la même stratégie qu'en 2006, lors de mon premier repêchage avec l'équipe, à Charlottetown. Nous avons fait le plein de talent qu'il faudra développer. Dans le milieu du hockey junior, le mot reconstruction fait peur. Dans notre cas, je parle plutôt de transition», a-t-il conclu.

Organisations: Maple Leafs de Toronto, Organisation du Défi mondial, Islanders

Lieux géographiques: Victoriaville, Québec, New York Princeville Drummondville Charlottetown

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires