«Nous avons manqué d’ardeur au travail»

Benoît Plamondon
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour une rare fois cette saison, l’entraîneur-chef Yanick Jean a pointé du doigt l’ardeur au travail des siens après avoir subi une défaite de 2 à 1, en fusillade, aux dépens des Mooseheads d’Halifax à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault.

(photo : www.sbuisson.com)

Ceux-ci complétaient une éreintante séquence de quatre matchs en cinq soirs. À la lumière des propos du pilote de l’équipe, les siens n’auraient plus été dans le coup rapidement dans le match sans Brandon Whitney. Ce dernier, nommé deuxième étoile du match, a piqué une verte colère dans le corridor menant au vestiaire de l’équipe après la rencontre. Il n’avait toutefois rien à se reprocher, selon Jean.

«Sans lui, nous n’aurions même pas récolté un point. Ce soir, on avait l’air de l’équipe qui jouait trois matchs en trois soirs. C’était plutôt le contraire. Nous avons manqué d’ardeur au travail, de la ténacité et du désir de vaincre. Ces trois aspects sont habituellement nos marques de commerce», a expliqué Jean après ce revers, précisant que ses protégés ont semblé sous-estimer l’adversaire, qui était défavorisé par son calendrier. «En deuxième moitié de saison, le jeu se resserre. On ne gagne plus 6 ou 7 à 1. Plus personne ne fait de cadeau, même dans une séquence de trois matchs en trois soirs. Il est donc doublement important de bien se préparer», a-t-il ajouté.

Insatisfait de cette performance, l’entraîneur estime que le prochain voyage dans les Maritimes arrive à point. Les félins entreprendront, dès lundi, leur dernier périple en territoire atlantique. Ils se mesureront, mercredi, aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Vendredi, ils feront un arrêt au domicile des Mooseheads. Le lendemain, ils complèteront ce voyage face au Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard. «Ce sera une grosse semaine pour nous. Ce sera aussi une belle occasion pour se regrouper avec les cinq prochains affrontements sur la route. On n’avait pas vécu ce genre de séquence depuis la fin de la période des transactions», a-t-il poursuivi.

Lieux géographiques: Screaming Eagles du Cap-Breton, Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • pierre
    13 février 2012 - 20:13

    nous allons encore et encore dire que plusieurs joueurs on beaucoup de misere avec le coach avec la profondeur qu il a il doit faire rouler sont banc a 4 trios il devrais jouer a 6 deffenseur car ses experrience de faire jouer a l occasion un peut tous monde sur le 4 ieme trios ne raporte rien de bon on va gagner si tous les joueurs son impliquer dans le mach il a tu qu elle qu un qui va lui dir, il se doit de bien preparrer son equipe pour les series mais pour les 2 dernier mach rien de trop convinquand

  • Jessy of Nazareth
    13 février 2012 - 20:11

    Selon moi le choix des tireur en tir de barrage va aux mérite durant la partie. Si tes meilleur élément n'ont pas fournie l'effort durant la partie il ne mérite pas d'y aller. Pour ce qui est de Yanick Jean on se doit d'être patient car les entraineurs ne se forme pas en une nuit. C'est un très long processus qui prend plusieur année. Et encore plus aujourd'hui avec la générations des enfants roi il est très difficile d'avoir le respect des joueur. Prenons en exemple Benoit Groulx à Gatineau, avec les années et l'expérience il impose un respect à ces joueurs, et plusieurs d'entre eux en ont témoigner par le passer. Donc soyons patient car selon moi Yanick Jean a le potentiel pour devenir un grand coach.

  • pierre luc paré
    13 février 2012 - 08:37

    effectivement un non sens de ne pas utilisé le meilleur compteur de la ligue mais à la défense du coach y a tout de meme 2 tireurs qui ont scorés sur 4.moi ou j`ai eu de la misere c`est d`utilisé blain comme 2ieme au lieu de gourde,miceli,maillet c`est de ce coté que j`accroche.

  • david downing
    13 février 2012 - 01:36

    ques quon attent pour mettre cette entraineur dehord ces décition sont pas mal douteuse ca fait longtemp que je le dit il est pas fait pour cette equipe il est bon pour le bantam et encore plus bas lessé assi ces meilleur joueur sur le banc pour les punir hail ce nes des enfant de 10 ans il son dans les meilleur joueur du juniors il ecoute leur entreineur et ces decition douteuse

  • Eric
    12 février 2012 - 22:51

    Entièrement d'accord avec le commentaire de SAM. J'avoue que le coach est difficile à suivre. En passant, c'est la première fois qu'il utilise Philippe Halley dans les tirs de barrage (4ième tireur). Même si celui-ci n'a pas marqué (la rondelle a touché le bras du gardien), il était plus que temps que le coach l'essaye car c'est lui qui revendique le plus de but dans l'équipe. Je commence à comprendre les internautes de questionner de plus en plus les décisions de Yannick Jean. Plusieurs décisions douteuses ce soir, entre autre de mettre Vance et Milan sur la même pair de défenseur, mettre Diaby en prolongation lorsque c'est 4 contre 4 et que le jeu est plus rapide (on sait que ce dernier n'est pas le plus rapide), et j'en passe. Pardonnons-lui et mettons ca sur le compte que ca doit être des erreurs mentales!

  • sam
    12 février 2012 - 21:29

    d accord avec le coach pour le manque d ardeur mais de ne pas se servir de yanni goudre en tire de barrage j ai de la misere avec sa car il est le meilleur manieur de rondelle de l equipe et 1 comteur de la lhjmq c est tu moi qui de connais pas mon hockey je pense que il aurais du etre dans les 2 premier tireur se point que les tigres on laisser peut leur couter une ou deux position a la fin d annee il n y a pas que les joueurs qui on manquer d ardeur .....