L’attaque du Cactus manque de mordant

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme ça a été le cas à plusieurs reprises cette saison, les lanceurs du Cactus de Victoriaville n’ont pu bénéficier d’un soutien offensif appréciable. Mercredi soir, devant leurs partisans, les frappeurs victoriavillois ont été limités à trois coups sûrs. Les locaux ont essuyé un revers de 5 à 2.

*

Face au partant Jean-Sébastien Varney, seul Francis St-Louis a été en mesure de mettre la balle en lieu sûr. «Il faut donner crédit à leur lanceur. Varney a touché les coins durant toute la rencontre», a soupiré le vétéran Marc-André Jodoin après la rencontre.

En relève à Varney, Guyaume Gosselin a alloué deux points. Après avoir frappé un coup de deux buts, Francis St-Louis est venu marquer sur un long double au champ centre de Jonathan Camiré. Ce dernier a également croisé le marbre, plus tard dans la manche, à la suite d’une erreur. Ça a été les seuls moments de réjouissances des partisans au cours du match.

Dans le revers, Jonathan Camiré et le releveur Jérôme Voyer ont permis à l’équipe de demeurer dans le match. Ils ont bien espacé neuf coups sûrs, mais le manque de soutien offensif leur a été fatal.

Après avoir complété le duel suspendu en troisième manche dimanche dernier en raison de la pluie, jeudi soir à Granby (9 août), le Cactus rendra visite aux Blue Sox de Thetford Mines, vendredi (10 août). Puis, dimanche (12 août) à 13 h, le Cactus clôturera son calendrier régulier en accueillant les Orioles de Montréal. (G.C.)

Lieux géographiques: Granby, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires