Guillaume Laflamme s’impose chez les semi-professionnels

Steven Lafortune
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’intensité est montée d’un cran vendredi soir au Festival hommes forts de Warwick, avec l’entrée en scène des semi-professionnels. Sept compétiteurs se sont âprement disputé les grands honneurs dans une lutte serrée jusqu’à la fin, mais au final, Guillaume Laflamme s’est imposé pour monter sur la plus haute marche du podium.

Guillaume Laflamme a donné tout ce qu’il pouvait et il a remporté la compétition chez les semi-professionnels, vendredi soir, au Festival hommes forts de Warwick.

«Je suis venu ici pour gagner, mais j’ai été déçu avec ma quatrième place à la marche du fermier. Je savais que je pouvais faire mieux, alors je ne me suis pas laissé abattre et c’est ce que j’ai fait pour le reste de la compétition», a commenté l’enseignant en mathématiques, originaire de Portneuf.

Celui qui en est à sa septième saison sur le circuit a terminé sa journée avec un total de 21 points, un point et demi de mieux que Lance Lavallée.

Le tout a commencé avec la marche du fermier, mais comparativement à jeudi avec les amateurs, les billots pesaient 270 livres au lieu de 200. Jean-Pierre Houle a remporté l’épreuve en franchissant les 200 pieds réglementaires en un temps de 61 secondes et 72 centièmes.

Ensuite, les participants devaient soulever un billot avec la plus grande charge possible au-dessus de leur tête. Ils avaient trois essais pour accomplir cette tâche et ils pouvaient passer leur tour s’ils jugeaient le poids trop léger. Maxim Lemire et Guillaume Laflamme se sont retrouvé nez-à-nez, ayant hissé le billot avec une charge de 335 livres.

Par contre, Lemire ne voulait pas se contenter d’une égalité cette fois, trônant au sommet de la troisième tranche de la compétition, à savoir la brouette. Avec un poids initial de 525 livres, les concurrents devaient franchir une certaine distance et à chaque nouvelle manche, des enclumes étaient ajoutées, rendant la tâche un peu plus compliquée. Personne n’a dépassé la ligne avec une charge de 895 livres, mais Lemire a été celui qui a parcouru la plus longue distance.

Finalement, le clou de la soirée a été les pierres d’Atlas, épreuve culte dans le monde des hommes forts. Les athlètes devaient soulever quatre pierres pesant respectivement 320, 345, 375 et 400 livres sur un piédestal le plus rapidement possible. Toutefois, personne n’est parvenu à compléter cette discipline, mais David Droeski a obtenu le meilleur chrono, en soulevant trois pierres en 19 secondes et 27 centièmes.

Encore une fois, les sept semi-professionnels ont donné tout un spectacle à la foule, nombreuse pour un deuxième soir consécutif. La table est donc mise pour les professionnels, qui seront en action demain (samedi) et dimanche.

Photos : http://www.lanouvelle.net/Diaporama/6679/Guillaume-Laflamme-simpose-chez-les-semiprofessionnels/1

Lieux géographiques: Portneuf

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires