Plus de 5 000 élèves appelés à bouger au Défi-Santé

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Au cours des prochains jours, plus de 5 000 élèves de niveau primaire et secondaire fréquentant les écoles de la Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF) participeront au 8e Défi-Santé, une activité visant la promotion de l’activité physique et d’une saine alimentation.

«La Commission scolaire des Bois-Francs injecte 15 000 $ dans cette activité en plus de la contribution de chacun des milieux. L’important est de mettre les jeunes en action. Le Défi-Santé constitue aussi une des façons pour favoriser le passage du primaire au secondaire, moment-clé pour la persévérance scolaire», a fait valoir Daniel Sicotte, directeur général adjoint de la CSBF.

Présidente d’honneur

Une ancienne élève de la polyvalente La Samare de Plessisville, Marie-Soleil Samson, a accepté la présidence d’honneur du Défi-Santé à Plessisville le jeudi 17 mai.

L’athlète s’adonne à la course depuis environ trois ans. «Je me levais le matin et je trouvais que je manquais d’énergie, a-t-elle raconté en conférence de presse, mercredi matin. J’ai commencé à courir et à connaître des succès.»

Depuis, les succès s’accumulent. «Quand je cours, j’obtiens toujours beaucoup d’encouragement de la population. Certains me disent que je les inspire. C’est inestimable», a-t-elle souligné.

Marie-Soleil embarque dans son sport à 100%. «Je souhaite transmettre toute cette énergie, cet amour. Voilà pourquoi j’ai dit oui tout de suite quand on m’a lancé l’invitation. J’ai tellement reçu que je souhaite donner», a confié celle qui a terminé un baccalauréat en étude du mouvement. «Ma mission consiste à améliorer la qualité de vie des gens pour les aider à améliorer leur condition physique», a-t-elle ajouté.

Marie-Soleil encouragera les jeunes élèves lors du Défi-Santé du 17 mai.

En matinée, les élèves de cinquième et sixième année et de la première secondaire prendront le départ pour une course de 2 km.

Pour les étudiants de la deuxième à la cinquième secondaire, des parcours de 2 ou de 4 km s’offriront à eux en après-midi.

À Victoriaville

Le terrain du cégep de Victoriaville accueillera les jeunes participants le mercredi 16 mai. Pas moins de 1 750 élèves de 15 écoles primaires et les étudiants de première secondaire des écoles Le tandem et Le boisé sont attendus.

«L'important est de mettre les jeunes en action» Daniel Sicotte, directeur général adjoint de la CSBF

On a retenu Saute dans l’action comme thème cette année à Victoriaville parce que des parachutistes atterriront sur le terrain de soccer de l’école Le boisé peu avant 12 h 30 pour une grande kermesse. «On a décidé, cette année, de prolonger l’événement. Plutôt que les élèves repartent vers 11 h 30, on les invite à apporter leur lunch pour un pique-nique géant et à participer aux activités prévues. «Il y aura des structures gonflables, un disc-jockey pour la musique, un graffiteur qui réalisera un graffiti géant. On veut en mettre plein la vue aux jeunes. Ils méritent bien ça», a fait savoir le technicien en loisirs, Jean-François Bilodeau.

Des ateliers de soccer, de football et de baseball, une démonstration de taekwondo et une animation avec clown figurent aussi à la programmation.

Ailleurs

Pour une deuxième année, Princeville organise aussi le Défi-Santé le 15 mai à l’intention des élèves de cinquième et sixième année, non seulement de Princeville, mais aussi de Saint-Rosaire et de Saint-Norbert-d’Arthabaska, en plus des élèves du secondaire.

Des distances de 2 km et de 4 km seront proposées aux participants.

Warwick tient aussi le Défi-Santé le mardi 15 mai à l’école secondaire Monique-Proulx pour les élèves de cinquième et sixième année du primaire et les élèves de la première à la cinquième secondaire.

Les participants choisiront parmi les parcours de 2,5 km, 5 km et 10 km. Les élèves en option éducation physique, pour leur part, participeront à un duathlon, s’adonnant au vélo et à la course à pied.

Enfin, Daveluyville terminera la série du Défi-Santé le vendredi 25 mai.

Présents à la conférence de presse, deux jeunes de première secondaire, Sabrina Drouin et Maxime Prince, qui ont respectivement terminé au deuxième et au cinquième rang l’an dernier, ont confié qu’ils avaient pour objectif d’améliorer leur performance cette année.

Organisations: Commission scolaire des Bois-Francs, Princeville, école Le école secondaire Monique-Proulx

Lieux géographiques: Plessisville, Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires