Courses à Saint-Valère : un pas dans la bonne direction, mais…

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le promoteur André Fortier dit avoir appris une bonne nouvelle lors de son entretien avec un représentant de la Commission de la protection du territoire agricole (CPTAQ).

(photo d'archives)

Il n’a pas besoin d’effectuer un changement de zonage pour pouvoir présenter des courses à l’Autodrome Saint-Valère. Une simple demande d’autorisation de tenir une telle activité en zone agricole suffit pour poursuivre les activités.

Le hic, c’est que cette demande doit être effectuée par la Municipalité. Le retour des courses à Saint-Valère est donc conditionnel à ce que le promoteur obtienne l’approbation des élus municipaux.

André Fortier devrait discuter de cette question avec le maire Louis Hébert en début de semaine. Peu importe, le promoteur prend les devants puisqu’il a fait savoir que le calendrier de la prochaine saison de courses devrait être complété lundi.

«Dans les faits, avec la réponse du représentant de la CPTAQ, le statu quo doit être privilégié. Ça nous permet donc de continuer à présenter sept programmes de courses au cours de la prochaine saison», a avancé M. Fortier.

Il reste que lors de la dernière séance du conseil municipal de Saint-Valère, le changement de zonage n’était pas la seule préoccupation du maire. Il a répété que le bruit causé par les bolides des coureurs s’avérait encore et toujours un problème pour certains résidants. (G.C.)

Lieux géographiques: Saint-Valère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • marcel brodeur
    19 mars 2012 - 18:42

    le probleme au Quebec que tu pas capable faire rien sans avoir la permision de tout le monde c'est pour ca que je suis démémagé hors du pays sans rancune