Henri Dusseault se qualifie pour le championnat canadien

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est en fin de semaine dernière qu’avait lieu à la piscine de l’imposant complexe sportif de l’Université Laval, à Québec, le championnat provincial Aquam groupe d’âge, regroupant 450 des meilleurs nageurs de 56 clubs du Québec.

Henri Dusseault s’est qualifié pour le championnat canadien, qui se tiendra à Calgary.

Henri Dusseault, William Houle, Vincent Poisson, Marianne Roux et Maxim St-Hilaire étaient les cinq membres du Club de natation des Bois-Francs qui s’étaient qualifiés pour l’événement en atteignant préalablement les standards Provincial-Invitation 2 (P2).

Ceux-ci auront une fois de plus fait honneur au CNBF, à commencer par Henri Dusseault qui a conclu la compétition avec les plus hauts faits d’armes du groupe.

Il a tout d’abord chassé une tonne de pression en enregistrant, dès les finales du vendredi soir, le standard assurant sa participation au prochain championnat canadien groupe d’âge à Calgary, enregistrant un temps de 2:37.44 au 200 mètres brasse. Bon pour la quatrième place chez les 14 ans, sa performance le plaçait à seulement 33 centièmes de seconde d’un premier podium à cette classique. Dusseault a enregistré les bonnes performances tout au long des préliminaires lui permettant de participer à un total de cinq finales au cours desquelles il a su corriger les erreurs des préliminaires, démontrant une bonne assurance et une pleine possession de ses moyens, gardant une belle surprise pour la toute fin de la compétition, alors qu’il est parvenu à remporter le bronze au 50 mètres papillon en un temps de 28.85 secondes. Concluant la compétition avec sept meilleurs temps en sept épreuves, il aura également terminé cinquième lors des trois autres finales auxquelles il a participé, soit au 100 mètres style libre, 50 mètres brasse et 100 mètres brasse.

Si les autres nageurs n’ont pas été en mesure d’atteindre les finales, ils n’en ont pas moins affiché un rendement très satisfaisant aux yeux de l’entraîneure-chef Julie Leblanc.

Maxim St-Hilaire a connu toute une fin de semaine, enregistrant sept meilleurs temps en autant d’épreuves, étant réserviste à la finale 200 mètres dos chez les 13 ans, lui qui a obtenu le 10e temps lors des préliminaires en plus de terminer au 17e rang du 50 mètres dos, où il a retranché cinq secondes à son meilleur temps précédent.

Vincent Poisson a enregistré quatre meilleurs temps lors du week-end et s’est principalement démarqué en retranchant huit énormes secondes à son temps sur 200 mètres quatre nages individuelles ainsi que neuf secondes au 400 mètres quatre nages individuelles, bon respectivement pour des 12e et 13e places chez les 12 ans.

William Houle a, quant à lui, réalisé six meilleurs temps sur sept, dont une amélioration de 2.73 secondes sur 50 mètres brasse, lui valant une 19e place chez les 13 ans. Leblanc souligne que ce dernier a surtout principalement amélioré sa technique dans les styles de nage.

Finalement, Marianne Roux a enregistré trois meilleurs temps, ayant même une chance d'entrer en finale au 400 mètres quatre nages individuelles alors qu’elle était septième au classement préliminaire, mais elle s'est ensuite fait disqualifier, mettant un terme à cet espoir de participation à une finale. Roux a néanmoins terminé 13e au 200 mètres dos et 14e au 1 500 mètres style libre, où elle a retranché plus de 10 secondes à son temps précédent.

Au terme de la compétition, l’entraîneure se disait bien fière de ses nageurs, soulignant qu’ils se sont bien préparés pour la compétition et ont livré la marchandise au bon moment! «Mis ensemble, les cinq nageurs ont retranché un total de 1 minute et 9 secondes à leurs meilleurs temps cumulés, ce qui est appréciable quand on sait qu’à ce niveau, les améliorations se calculent souvent en fractions de seconde. Le club a même terminé troisième au classement des améliorations pour les clubs de cinq nageurs et plus.

Techniquement, ils ont beaucoup progressé, mais c'est du côté tactique de course qu'ils commencent à développer les différents aspects d'une course en connaissant leurs points forts et en misant sur ceux-ci pour optimiser leur réussite. Un travail plus difficile, mais super efficace lorsqu'il est bien fait.

Tous les nageurs bénéficieront maintenant d’un congé bien mérité coïncidant avec la relâche scolaire. Cette pause permettra à tous, nageurs et entraîneurs, de faire le vide et de revenir à l’entraînement avec un entrain renouvelé pour affronter la dernière partie du calendrier qui se conclura avec les championnats nationaux et les Jeux du Québec à la fin juillet et au début du mois d’août.

Organisations: Club de natation des Bois-Francs, Groupe d’âge

Lieux géographiques: Calgary, Jeux du Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Mario
    02 mars 2012 - 11:01

    Bravo Henri et la gang du CNBF!