«Des choix déchirants»

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec des demandes totalisant 552 000 $ pour une enveloppe de 93 155 $, les élus de la MRC d’Arthabaska ont dû sortir leur «hache» pour distribuer les fonds du programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier, volet II. «Il a fallu faire des choix déchirants», a dit le préfet, Lionel Fréchette.

À l’avant-plan, Caroline Marchand, l’aménagiste de la MRC d’Arthabaska, qui a dévoilé la liste des organismes bénéficiaires du programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier. Le directeur général, Frédérick Michaud et le préfet, Lionel Fréchette, à l'arrière-plan.

Le budget adjugé à la MRC d’Arthabaska par la Conférence régionale des élus (CRÉ) s’apparente toutefois à celui qu’elle avait obtenu l’année dernière. C’est en amont du programme que la CRÉ a dû effectuer de grosses «coupes», son enveloppe ayant été réduite.

Toujours est-il que le comité de sélection de la MRC d’Arthabaska a retenu les projets de dix organismes, tous pouvant se réaliser même s’ils n’obtiennent pas la totalité de la somme demandée, a précisé M. Fréchette.

Les plus importantes contributions iront aux projets de revitalisation des infrastructures de la Corporation de gestion des rivières des Bois-Francs (16 325 $), à l’aménagement de glissades à la Station du mont Gleason (15 108 $), à la revitalisation de la Halte André-Leclerc à Warwick, projet mené par la Corporation du Parc linéaire des Bois-Francs et à de nouveaux équipements au mont Arthabaska à Victoriaville (10 029 $).

Six autres projets ont aussi obtenu du financement : le Forum citoyen Ham-Nord pour sécuriser ses sentiers pédestres; le Domaine du Pignon rouge à Sainte-Hélène-de-Chester pour des travaux similaires; la Fondation Phenix des Scouts du Centre-du-Québec pour une plantation de feuillus; le Centre d’interprétation de la canneberge pour un sentier d’interprétation des milieux humides; le Carrefour écotouristique des Bois-Francs pour améliorer ses services sur le Sentier des trotteurs et le groupe J.A.P.A. pour aménager un sentier de randonnée au Centre de plein air 4 saisons de Val Chester.

Les élus ont opté pour ces projets qui mettent en valeur la forêt, a précisé le maire de Ham-Nord, François Marcotte, membre du comité de sélection. Ceux qui ne consistaient qu’à construire des ouvrages ont été éliminés d’emblée.

Organisations: Conférence régionale des élus, Corporation de gestion, Station du mont Gleason Corporation du Parc linéaire des Bois-Francs Forum Fondation Phenix des Scouts du Centre-du-Québec Centre d’interprétation Carrefour J.A.P.A. Centre de plein air

Lieux géographiques: Rivières des Bois-Francs, Halte André-Leclerc, Warwick Mont Arthabaska Victoriaville Domaine du Pignon Sainte-Hélène-de-Chester Val Chester

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires