Pour briser les cercles de solitude entre citoyens de toutes origines

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Trois organismes Espace Art Nature, Initiatives et Changements et le Festival de la Paix de Victoriaville s'unissent pour inviter la population à participer, le 17 mars, à un projet citoyen visant à favoriser la rencontre des membres issus de quatre solitudes : les francophones, les anglophones, les autochtones, les membres des premières nations et les nouveaux immigrants.

*

La rencontre se tient le samedi 17 mars de 9 h à 17 h au cégep de Victoriaville. «Des nouveaux arrivants participeront à la rencontre. L'invitation vaut pour toute la population», indique Geneviève Pinette, directrice générale du Comité d'accueil des Bois-Francs.

Par cette journée, les organisateurs souhaitent contribuer à briser les cercles de solitude que l'histoire a créés entre premières nations, entre les Québécois francophones, anglophones et les personnes récemment immigrées. «Que vous soyez jeune, adulte ou aîné, venez apporter votre pierre pour un mieux vivre ensemble au Québec», peut-on lire dans l'invitation.

Conçu par Laurent Gagnon et Jean-Noël André, le projet citoyen pour le territoire du Québec consiste à engager des autochtones et des non-autochtones dans une démarche commune, inclusive, à inviter aussi les communautés de toutes origines à prendre conscience des différences culturelles et à susciter de véritables occasions de rencontre pour un avenir plus harmonieux pour tous.

Les organisateurs précisent que des cercles de confiance se développeront et créeront des espaces permanents de rencontre, d'écoute et de dialogue. «Cette démarche, fait-on valoir, ne peut se vivre en vase clos, chacun de son côté, mais dans les deux sens et en complémentarité.»

La programmation de la journée du 17 mars à Victoriaville comporte différents actes, à commencer par l'acte de célébration communautaire où chacun aura apporté un caillou.

Viendra ensuite la célébration du sacré, soit un espace où les participants accueillent le sacré de la vie et de chacun.

L'acte de célébration de la parole constitue un moment d'enseignement par des aînés d'origines différentes.

L'expression artistique aura aussi sa place lors de cette journée, notamment par la présentation du spectacle «Les métamorphoses d'Adalbert».

Ce rendez-vous victoriavillois est le premier rassemblement prévu pour le moment, les deux autres devant se tenir à Montréal en août 2012 et à Québec à l'hiver 2013.

«L'harmonie sociale et la paix se réaliseront concrètement par des changements au niveau législatif et politique et aussi par des changements dans les coeurs, les mentalités et les attitudes des individus et des collectivités», précisent les responsables.

Organisations: Comité d'accueil des Bois-Francs

Lieux géographiques: Victoriaville, Territoire du Québec, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires