Des dons… capillaires

Hélène
Hélène Ruel
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il y a toutes sortes de façons de contribuer à une cause. La Victoriavilloise Valérie Labonté et deux de ses huit enfants, Samantha et Catherine, ont sacrifié une partie de leur longue chevelure… au bénéfice du programme Belle et bien dans sa peau pour les femmes atteintes de cancer.

Valérie Labonté et ses généreuses fillettes, Samantha et Catherine

La maman et ses deux filles ont donné une couette de leurs cheveux devant servir à la fabrication de prothèses capillaires. Une couette de 16 pouces de longueur dans le cas de la maman, deux de 9 pouces dans le cas des fillettes de 10 et de 8 ans.

Par la quête qu'elles ont réalisée auprès des membres de leur famille, elles ont pu remettre la somme de 320 $ à la Fondation Hôtel-Dieu d'Arthabaska, un don dédié aux ateliers Belle et bien dans sa peau.

La coordonnatrice du programme, Denise Rioux, raconte qu'à l'origine, la famille de Valérie Labonté, touchée par la maladie d'une tante, avait projeté participer au Défi Têtes rasées. Tous étaient prêts, sauf la petite Samantha qui craignait qu'en repoussant, ses cheveux perdent leur couleur rousse.

On a donc convenu d'un autre moyen pour soutenir les personnes atteintes de cancer, les femmes notamment. «Leur tante a d'ailleurs fréquenté l'atelier Belle et bien dans sa peau», précise Mme Rioux.

Le programme est dispensé chez nous depuis onze ans aux femmes devant subir des traitements de chimiothérapie et/ou de radiothérapie. Des esthéticiennes, spécialistes en prothèses capillaires, infirmières leur donnent des trucs pour le maquillage, les soins de la peau.

Depuis janvier, Belle et bien dans sa peau va plus loin, offrant aux femmes atteintes de cancer la possibilité de participer, une fois par mois, à un déjeuner rencontre.

«C'est une rencontre conviviale, tout à fait informelle, où les femmes peuvent parler de tout et de rien. Elles partagent, échangent sur ce qu'elles vivent», précise Denise Rioux.

Généralement, les participantes au programme Belle et bien dans sa peau sont directement recommandées par l'unité de l'oncologie de l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska. Le programme est également offert aux femmes en traitement de radiothérapie. Celles-là peuvent communiquer avec l'unité d'oncologie de l'Hôtel-Dieu si elles désirent s'inscrire à l'atelier.

Organisations: Fondation Hôtel-Dieu d'Arthabaska

Lieux géographiques: Arthabaska

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Martha Ladouceur
    15 mai 2012 - 20:04

    Mais Belle et bien dans sa peau n'accepte même pas les dons de cheveux, et en passant essayé donc de leur demander le prêt ou encore d'avoir gratuitement une perruque quand on a le cancer, on s'en reparlera !!! Où vont-ils donc alors ces dons de cheveux, pourquoi pas à la Société canadienne du cancer (prêt de perruque moyennant 20$) ou le programme DonEspoir Cancer (donne gratuitement des perruques!) au Québec. Salut. ML