Le Club de golf de Victoriaville poursuit son virage vert

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La direction du Club de golf de Victoriaville a profité de la tenue du récent tournoi de golf de la Ville de Victoriaville pour procéder à quelques annonces d’envergure.

D’abord, dans le cadre des importantes rénovations au pavillon du Club, une nouvelle salle a été inaugurée officiellement et portera dorénavant le nom de «Salle Victoriaville», et ce, en reconnaissance de l’apport de la Ville de Victoriaville au développement du Club de golf, notamment par la tenue de son important tournoi de golf annuel.

«La Ville de Victoriaville est extrêmement fière de la cure de rajeunissement que le Club de golf de Victoriaville a prise au cours des dernières années et reconnaît, par son étroite collaboration, l’importance du Club dans l’offre récréotouristique. Il s’agit d’un fleuron de notre région», a souligné le maire Alain Rayes.

En second lieu, la firme Gaudreau Environnement, par la voie de son directeur général, Johnny Izzi, a annoncé le don de quatre îlots à trois voies, servant à recueillir les déchets, le compost et la récupération. Ces îlots seront disposés aux départs des trous #1 et #10, de même qu’au casse-croûte et à la nouvelle terrasse.

«Gaudreau est heureux de s’associer de près au virage environnemental entrepris par le Club de golf de Victoriaville», a fait valoir M. Izzi.

«Plusieurs mesures seront mises en place au cours de la prochaine saison afin d’appuyer la démarche de la Ville de Victoriaville en terme de développement durable», a conclu le président du Club de golf de Victoriaville, Jacques Roy.

Organisations: Le Club de golf de Victoriaville, Ville de Victoriaville, Gaudreau Environnement

Lieux géographiques: Victoriaville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • En retard
    02 octobre 2012 - 10:18

    Franchement, il était temps. Ils sont pas mal en retard. Ça fait longtemps que la population le fait. C'est rendu que ce n'est même plus une nouvelle ça.