26 municipalités engagées dans la Journée Normand-Maurice

Claude Thibodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Octobre ramène cette activité devenue une tradition maintenant : la Journée Normand-Maurice qui constitue, non seulement une journée consacrée à la récupération de résidus domestiques dangereux (RDD) le 13 octobre, mais aussi une campagne de sensibilisation dans les 26 municipalités participantes des MRC d’Arthabaska et de l’Érable et auprès des élèves de toutes les écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF).

«On l’appelle la Journée Normand-Maurice, mais, en fait, il s’agit de plusieurs journées parce que, dans les écoles primaires, par exemple, nous organisons différentes activités de sensibilisation, a fait remarquer Geneviève Fréchette du SASEC de la CSBF. La compétition éco-génie, basée sur le principe de génies en herbe, constitue la principale activité. C’est une compétition entre écoles, un jeu où les participants doivent répondre à des questions, il y en a 600, liées à la récupération et au recyclage.»

Encore cette année, le maire de Victoriaville, Alain Rayes, animera la grande finale de l’éco-génie, présentée devant le public, le samedi 13 octobre vers 15 h 15, au centre commercial La Grande Place des Bois-Francs.

D’autres activités, le bingo sur la récupération, des sketchs, la roue EVB et la caravane du développement durable, se tiennent aussi à l’intention des élèves du primaire. «Les événements se succèdent pour sensibiliser notre jeunesse», a fait valoir Geneviève Fréchette.

Les élèves de niveau secondaire participent activement, quant à eux, à la collecte de RDD en avant-midi, le 13 octobre. «La Journée Normand-Maurice a pour but de détourner les RDD des sites d’enfouissement et de diminuer ainsi les effets néfastes pour la santé publique. Elle vise aussi à impliquer la jeunesse comme agente essentielle de changement et à appuyer les jeunes dans la prise en charge de leur avenir environnemental. La journée a pour but également de sensibiliser la population à effectuer une gestion adéquate des déchets et des ressources renouvelables et à informer le public au sujet des bonnes habitudes de récupération à adopter», ont souligné des jeunes du Groupe Solidarité jeunesse qui organise la Journée Normand-Maurice en partenariat avec le CFER Normand-Maurice et le SASEC (Service d’animation spirituelle et d’engagement communautaire) de la CSBF.

Porte-à-porte et points de dépôt

Cette année, 26 municipalités, une de moins que l’an dernier (Saints-Martyrs-Canadiens s’étant retirée), participent à la Journée Normand-Maurice.

Une collecte porte-à-porte se fera, beau temps, mauvais temps, dans six municipalités : Victoriaville, Saint-Christophe-d’Arthabaska, Chesterville, Plessisville, Saint-Samuel et Lyster.

Les résidents devront déposer leurs RDD en bordure de la rue entre 7 h et 9 h le matin.

Dans toutes les autres municipalités, les citoyens seront invités à apporter leurs RDD dans un endroit précis, un point de dépôt. C’est le cas à Daveluyville, Ham-Nord, Kingsey Falls, Warwick, Laurierville, Maddington, Notre-Dame-de-Ham, Plessisville Paroisse, Saint-Albert, Saint-Louis-de-Blandford, Saint-Norbert-d’Arthabaska, Saint-Pierre-Baptiste, Saint-Rémi-de-Tingwick, Saint-Rosaire, Saint-Valère, Sainte-Anne-du-Sault, Sainte-Clotilde-de-Horton, Sainte-Hélène-de-Chester, Sainte-Séraphine et Tingwick.

Les citoyens recevront par la poste un dépliant leur précisant les points de dépôt, les informant aussi sur les RDD acceptés lors de la collecte de porte-à-porte et dans les points de dépôt.

La journée du 13 octobre permettra à la population de se départir de certains résidus non dangereux et qui se manipulent bien, comme les restants de peinture, les piles, les huiles à moteur, les téléviseurs, ordinateurs et autres produits informatiques.

Par contre, des produits chimiques dangereux, tels que les pesticides, les acides, le chlore à piscine ne font pas partie de la collecte de porte-à-porte, pouvant représenter des dangers pour les bénévoles, même si une formation leur est dispensée.

Pour ces produits dangereux, les organisateurs rappellent que la Ville de Victoriaville organise chaque année le deuxième samedi de juin une collecte de RDD. Les citoyens disposent eux-mêmes de leurs RDD en les apportant chez Laurentide re/sources pour une élimination sécuritaire.

Sans compter aussi que Victoriaville dispose d’un site de dépôt permanent des RDD à l’usine d’épuration des eaux du boulevard Jutras Ouest.

Une sensibilisation nécessaire

Le travail de sensibilisation demeure essentiel, a fait valoir le maire de Victoriaville, Alain Rayes.

«La Journée Normand-Maurice est importante pour les municipalités. Parfois on tient pour acquis que l’éducation est faite, qu’elle est ancrée dans nos mœurs. Or, nous devons continuer le travail de sensibilisation à tous les jours pour protéger notre belle Terre, pour qu’on puisse léguer encore mieux que ce que nous avons reçu. Je pense que les municipalités ont un rôle essentiel. On ne peut faire autrement que de s’impliquer, a-t-il plaidé. À Victoriaville, du moins, l’environnement, le développement durable et les bonnes habitudes de vie constituent des valeurs essentielles.»

Le maire Rayes a remis, par ailleurs, au Groupe Solidarité Jeunesse une reconnaissance de l’Union des municipalités du Québec saluant leur engagement dans la Journée Normand-Maurice.

La présidente de la CSBF, Paulette S. Rancourt, de son côté, a tenu à remercier ceux et celles qui s’engagent d’année en année. Elle considère aussi la Journée Normand-Maurice bien plus qu’un événement. «La Journée Normand-Maurice, c’est un esprit, une philosophie. On peut dire que, dans la région, nous sommes dans cet esprit, dans cette lancée en matière de récupération et de développement durable. J’espère voir l’ajout d’autres municipalités dans l’avenir», a-t-elle conclu.

Pas moins de 400 bénévoles participeront à cette 8e Journée Normand-Maurice qui, l’an dernier, avait permis la collecte de 56 tonnes de RDD et de matériaux informatiques.

Organisations: Service d’animation spirituelle, Ville de Victoriaville, Groupe Solidarité Jeunesse Union des municipalités du Québec

Lieux géographiques: Journée Normand-Maurice, Victoriaville, La Grande Place des Bois-Francs Plessisville Chesterville Daveluyville Boulevard Jutras Ouest

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires